« Je peux te dire un secret ? »: plongée dans l’enfer du cyberharcèlement

Netflix dévoile ce mercredi « Je peux te dire un secret ?« , un documentaire qui retrace l’enfer vécu par des jeunes femmes britanniques, victimes de cyberharcèlement.

Direction le Royaume-Uni pour ce nouveau documentaire inspiré de faits réels. Elles s’appellent Abby, Lia, Zoe ou encore Amy, et toutes ont été victimes du plus grand cyberharceleur du pays. Comme tant d’autres, elles partagent leur vie sur les réseaux sociaux, jusqu’au jour où tout dérape. Cela commence par une simple notification ou un message anodin. Mais très vite, la spirale infernale du harcèlement se met en place. De faux comptes à leur nom répandent des informations à leurs amis, leurs proches, ou leurs employeurs. L’harceleur semble tout connaitre d’elles, et la panique s’empare de ces jeunes femmes que la police considère être « sans danger imminent ».

Composé de deux épisodes seulement, le premier s’attache à nous présenter les faits au travers des témoignages des victimes. L’une d’elles finit par mettre un nom sur un éventuel suspect, sur lequel est centré le second épisode. Et comme souvent en pareil cas, le salut va venir d’une seule personne, l’officier de police Kevin Anderson. En se penchant sur les plaintes similaires enregistrées, le nombre de victimes potentielles semble se compter par centaines dans tout le pays. Déterminé à traduire le suspect devant la justice, son enquête et les précieux éléments fournis par les jeunes femmes vont finalement porter leurs fruits.

Nous ne dévoilerons pas ici l’issue de cette affaire, mais ce documentaire passionnant fera sans doute réfléchir à deux fois celles et ceux qui étalent leur vie sur les réseaux sociaux. La détresse psychologique des victimes est palpable, émouvante, et l’enfer vécu pendant des années a laissé des traces. Des vies changées à jamais.

« Je peux te dire un secret ?« , mini-série documentaire de Liza Williams. Disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
35 ⁄ 7 =