La maison von Kummerveldt : génial récit d’émancipation, rock et décapant !

Disponible sur arte.tv, la mini-série « La maison von Kummerveldt » est une chronique décapante et pleine d’humour noir d’une jeune aristocrate en quête d’émancipation féministe.

Synopsis : Fin du XIXe siècle, sous le règne austère de l’empereur Guillaume II, la jeune aristocrate Luise von Kummerveldt rêve de devenir écrivaine. Lorsque son père meurt brutalement, son frère traditionnaliste et rigoriste décide de la marier. Grinçante et fantasque, la série « La maison von Kummerveldt » offre le portrait d’une jeune femme rebelle en quête d’émancipation.

« Ou comment Luise a guéri de l’hystérie en criant jusqu’à faire exploser son corset à la gueule de la patrie. » Avec un sous-titre pareil, le ton est donné, et ça va décaper ! Car oui, Luise est une rebelle et entend bien résister au diktat imposé par son frère, qui exige qu’elle se marie. Elle, préfère sauter par la fenêtre plutôt que de dire « oui » à un prétendant choisi pour elle !

Composée de six épisodes très courts (entre 15 et 20 minutes chacun), cette mini-série est une petite pépite de comédie et d’humour noir. Et ne vous fiez pas au cadre et à l’époque, ici tout est rock et pop dans la réalisation et la bande-son. Milena Straube (et ses faux airs de Keira Knightley) est absolument géniale dans la peau de la rebelle Luise, qui part en guerre contre les traditions et le patriarcat ambiant. A ses côtés, Marcel Becker-Neu, Leonie Rainer, et Wolf Danny Homann complètent la distribution. Une mini-série décapante à découvrir d’urgence sur arte.tv.

« La maison von Kummerveldt« , réalisée par Mark Lorei. Disponible sur arte.tv.

Credit photos (c) Goldstoff Filme / Arte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =