Close : un thriller sans intérêt avec Noomi Rapace sur Netflix

Après une bande-annonce qui promettait un thriller tendu avec une Noomi Rapace en mode badass, Close est arrivé ce vendredi dans nos salons via Netflix. Et malheureusement, le film dirigé par Vicky Jewson est une vraie déception.

Close
Noomi Rapace dans Close, sur Netflix..

Sam (Rapace) est une agent de protection rapprochée, qui après avoir sauvé deux journalistes d’une embuscade terroriste, se voit assigner une nouvelle mission : protéger Zoe (Sophie Nélisse), une riche héritière dont le père vient de décéder. Magnat industriel d’une compagnie minière, le défunt géniteur a légué toutes ses parts à sa fille, au détriment de son épouse, la belle-mère de Zoe. Devenue une proie alléchante pour toute âme mal intentionnée, la jeune fille se retrouve en cavale avec Sam, après qu’un commando ait pris d’assaut sa forteresse dorée. Close aurait alors pu tourner au thriller d’action classique, mais le scénario en a décidé autrement. Et c’est là toute la faiblesse du film. En décidant d’incorporer une bataille financière tendue entre sociétés rivales qui se disputent un juteux contrat, le film s’égare peu à peu dans les méandres du souk de Marrakech. Un petit twist, qui finalement n’en est pas vraiment un, laisse planer le doute sur les commanditaires de la mission visant à éliminer Zoe. Et le tout, sans grand suspense ni entrain.

On pourrait alors croire se consoler avec le cast de Close. Si Noomi Rapace est plutôt bonne dans son rôle de garde du corps badass, l’ajout de drama personnel à son personnage est clairement sans intérêt. En revanche, la déception vient de la jeune et talentueuse Sophie Nélisse. L’actrice canadienne révélée au grand public avec La Voleuse de livres campe ici la jeune héritière de façon très insipide. Enfin, Indira Varma dans le rôle de la belle-mère, vient tout simplement confirmer que tout le talent du trio féminin de Close ne suffit pas à effacer un scénario médiocre.

Close est au final un mauvais thriller, sans enjeu. Un film qui se regarde sans grand intérêt, et qui va comme beaucoup d’autres avant lui, rejoindre la liste des mauvais films Netflix. De ceux que l’on visionne et qui s’oublient tout aussitôt.

Close est disponible sur Netflix depuis le 18 janvier.

 

Credit photos (c) Netflix.

3 pensées sur “Close : un thriller sans intérêt avec Noomi Rapace sur Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 28 =