Cours, Lola, cours ! : la pépite culte à (re)voir sur arte.tv en juin

En ce mois de juin, Arte propose de (re)voir le film allemand « Cours, Lola, cours ! » sur arte.tv. Une petite pépite cinématographique signée Tom Tykwer, devenue culte avec le temps.

Le scénario pourrait tenir à lui-seul sur un ticket de métro : Manni, un jeune malfrat, égare dans le métro un sac contenant 100.000 marks, appartenant à des trafiquants. Censé remettre l’argent vingt minutes plus tard aux voyous, il sait que sa vie ne tient plus qu’à un fil. Affolé, il téléphone à sa petite amie Lola, qui lui promet de trouver l’argent dans les vingt minutes… Commence alors une course effrénée dans les rues de Berlin, où la jeune femme va tout faire pour sauver la vie de son petit ami.

Si le matériau de base semble minimaliste, le résultat n’en est pas moins grandiose. Car c’est dans son approche et sa réalisation que se cache le succès de « Cours, Lola, cours !« . La même histoire va être répétée trois fois, avec des situations légèrement différentes dans chacune des versions. La folle course de Lola croise les mêmes personnages secondaires (son banquier de père, le vigile de la banque, les passants dans la rue, etc…), pour là encore, un résultat différent. Et visuellement, Tom Tykwer nous en met littéralement plein les yeux. Séquences d’animation, couleur, noir et blanc, format 35mm ou vidéo, photos instantanées, et découpe de l’écran, se succèdent à un rythme effréné. Tout comme la course contre la montre de Lola sur fond de musique techno.

La réussite du film ne serait pas complète sans son duo phare, composé de Franka Potente (Lola) et Moritz Bleibtreu (Manni). La première, avec sa chevelure rouge et son pantalon vert, crève l’écran, à la façon d’une Lara Croft berlinoise, déterminée à sauver la peau de son chéri. Le second, devenu depuis une véritable star en Allemagne, est tout aussi impeccable dans le rôle du loser affolé qui craint pour sa vie.

Vingt quatre ans après sa sortie, « Cours, Lola, cours ! » reste une référence incontournable du cinéma allemand, et dans la filmographie de Tom Tykwer. Une pépite cinématographique que l’on peut voir et revoir au fil des ans, sans jamais se lasser. Le film est disponible sur arte.tv jusqu’au 30 juin prochain.

Credit photos (c) X-Filme Creative Pool / Arte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 8 =