« Disparue à Tokyo : L’Affaire Lucie Blackman », nouveau true crime dispo sur Netflix

Nouveau documentaire « true crime » sur Netflix, « Disparue à Tokyo : L’affaire Lucie Blackman » nous entraîne dans la capitale japonaise à la recherche d’une jeune anglaise disparue.

Tokyo, 1er juillet 2000, Lucie Blackman disparait. Cette jeune anglaise de 21 ans qui travaille dans un bar à hôtesses n’a plus donné signe de vie depuis deux jours. Informé de la disparition, son père est persuadé que sa fille n’a pas disparu volontairement. Fraîchement débarqué à Tokyo, l’homme est vite confronté au choc des cultures, mais surtout au faible intérêt que la police semble porter à l’affaire. D’interviews en conférences de presse, il parvient alors à susciter l’engouement des médias, et l’enquête sérieuse pour retrouver Lucie peut enfin commencer…

Une enquête qui va explorer différentes hypothèses, dont celle d’un possible prédateur sexuel. Les témoignages d’anciennes hôtesses rapportent qu’un homme aimait emmener des jeunes femmes dans une résidence en bord de mer. La piste est maigre, mais comme souvent en pareil cas, le salut va venir d’un « petit rien ». L’une des hôtesses avait noté son numéro de téléphone dans un carnet, et ces quelques chiffres griffonnés vont tout changer.

Nous n’en dirons pas plus sur la suite des évènements. Comme toujours, le documentaire repose sur les images d’archives et les témoignages des principaux protagonistes : le père de Lucie Blackman, les enquêteurs japonais, et les journalistes qui ont couvert l’affaire. Composé d’un seul épisode (durée: 1h22), l’ensemble est construit comme un thriller, où les pièces du puzzle s’assemblent peu à peu au fil des investigations.

« Disparue à Tokyo : L’affaire Lucie Blackman« , réalisé par Hyoe Yamamoto, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 9 =