Génération 56k : l’amour à l’italienne pour romcom très classique

L’une des nouveautés de la semaine sur Netflix nous arrive d’Italie, avec la série « Génération 56k« . Une comédie romantique des plus classiques qui saura satisfaire les amateurs du genre pas trop exigeants.

Lorsqu’un soir Matilda (Cristina Cappelli) croise Daniel (Angelo Spagnoletti) à l’entrée d’un bar, lui, ne la reconnait pas. Il pense qu’elle est son rencart Tinder du jour. Elle, en revanche, a reconnu son ancien camarade de collège, mais ne lui dévoile pas son identité, ni même qu’elle s’apprête à épouser Enea (Sebastiano Kiniger) prochainement. Les quelques heures passées ensemble suffisent pourtant à mettre le doute en tête de la jeune femme, tandis que Daniel tombe littéralement sous son charme. Le lendemain, ignorant tout d’elle, il se lance à sa recherche.

La comédie romantique se déroule sur deux époques différentes. Celle du collège, où Daniel n’avait d’yeux que pour Inès, tandis que Matilda était vue comme une diablesse insupportable. Et bien évidemment, dans le présent, où Matilda se voit confronter à un dilemme très classique : choisir entre ses deux prétendants. Les deux storylines, et plus particulièrement celle du passé, dévoilent peu à peu la relation qui s’est nouée entre les deux, au début des années internet, et les fameux modems 56k (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre !).

Le résultat donne une comédie romantique des plus classiques, mais qui fonctionne néanmoins parfaitement. Les flashbacks dans le passé assurent pour la plupart la partie comique de la série, où trois jeunes ados (Daniel et ses deux compères) découvrent les joies d’internet…et notamment les photos de femmes nues. La timeline du présent est beaucoup plus sérieuse avec le dilemme qui ronge Matilda, et les affaires familiales des uns et des autres.

Portée par un casting convaincant, cette première saison devrait pouvoir satisfaire les amateurs de comédies romantiques. Avec un final, là encore très classique, la série semble néanmoins avoir épuisé l’essentiel de ce qui constitue le coeur de son scénario.

« Génération 56k« , saison 1 créée par Francesco Capaldo, avec Fabio Basalmo, Gianluca Colucci, Claudia Tranchese et Elena Starace, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 9 =