L’Improbable Assassin d’Olof Palme : retour sur le meurtre du 1er ministre suédois en 1986

La mini-série « L’Improbable Assassin d’Olof Palme » revient sur l’assassinat non résolu du premier ministre suédois en 1986, et sur l’énigmatique suspect numéro 1 de ce meurtre.

C’est l’une des affaires politico-judiciaires les plus retentissantes des années 80. Dans la soirée du 28 février 1986, le premier ministre suédois Olof Palme est abattu à bout portant dans la rue, à la sortie d’un cinéma avec son épouse. Le tueur prend la fuite à pied, et la police ne dispose que de quelques témoins visuels. Parmi eux se trouve Stig Engström, un graphiste d’une cinquantaine d’années, travaillant à quelques mètres seulement du lieu du meurtre. Ses différentes déclarations contradictoires éveillent rapidement les soupçons des enquêteurs. Est-il possible qu’un homme d’apparence ordinaire puisse avoir commis un tel crime ? Et quel en serait le mobile ?

Ce sont les questions auxquelles la mini-série va tenter de répondre, en se focalisant sur le suspect numéro 1. On y découvre un homme ordinaire, marié, sans réelle vie sociale, et qui rêve de reconnaissance parmi l’élite des beaux quartiers de Stockholm. Alors est-il un simple affabulateur en quête de notoriété comme le pensent certains enquêteurs ? Ou bien est-il cet improbable assassin qui prétend n’avoir été que simple témoin ?

Basé sur le livre « Den Osannolika Mördaren » (L’Improbable Assassin) de Thomas Pettersson, la fiction rappelle à chaque épisode, que la culpabilité de Stig Engström n’a jamais pu être démontrée. Les recherches de Pettersson visent à prouver qu’il est l’auteur du crime, et l’homme est montré comme tel à l’écran. Montée avec brio comme tous les true crimes disponibles sur Netflix, la mini-série se suit comme un thriller. L’énigmatique coupable supposé est magnifiquement interprété par Robert Gustafsson, difficilement reconnaissable physiquement. A ses côtés, on retrouve notamment Björn Bengtsson (Thomas Pettersson) et Mikael Persbrandt (le Jakob de Sex Education).

Sachez enfin qu’en 2020, la justice suédoise a officiellement reconnu que tout pointait vers la culpabilité de Stig Engström, décédé en 2000. L’enquête est définitivement close, et trente-cinq ans après les faits, l’assassinat d’Olof Palme reste un cas non résolu.

« L’Improbable Assassin d’Olof Palme« , mini-série disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 6 =