Old People : le film d’horreur où les vieux sont les tueurs

A l’approche d’Halloween, Netflix dégaine « Old People« , un film d’horreur allemand, où les vieux du village se transforment subitement en tueurs sanguinaires.

Tout commence pourtant sous le signe du bonheur. Ella revient dans son village natal accompagné de ses deux enfants pour assister au mariage de sa soeur. Elle découvre alors que les jeunes ont déserté les lieux depuis longtemps. Les vieux sont quant à eux, livrés à eux-mêmes, ou vivent dans un Ehpad lugubre, quasi délabré. Mutiques et au comportement étrange, les pensionnaires s’en prennent au personnel présent, avant de se diriger vers la noce. Face au danger, Ella va devoir lutter pour tenter de sauver sa famille.

Réalisé par Andy Fetscher, « Old People » pose d’entrée les bases classiques d’un film d’horreur. Des lieux perdus en pleine forêt, un violent orage, une maison de retraite peu accueillante, et des pensionnaires qui donnent envie de fuir au premier regard. L’atmosphère glauque de l’Ehpad contraste avec la soirée de mariage, faite de rires et de danses. Le film entre dans le vif du sujet, dès les pensionnaires échappés. Silencieux, à l’allure de zombies, ils s’en prennent aux participants de la fête, et la nuit vire alors au cauchemar.

Le côté horreur du film est assez bien mené, avec son lot de scènes flippantes et sanguinolentes. L’effet est renforcé par le mystère qui entoure cette « rébellion » des séniors. En filigrane, on devine une dénonciation de notre société actuelle, du fossé intergénérationnel qui se creuse, et de « l’abandon » de nos anciens. Les propos en voix off qui clôturent le film sont d’ailleurs très clairs sur le sujet.

Côté casting, les abonnés Netflix vont retrouver plusieurs visages familiers. A commencer par celui de la mère de famille, interprétée par Melika Foroutan (« L’Impératrice« , « Tribes of Europa« ). A ses côtés, Anna Unterberger (« La vie que nous voulions« ), Jeanne Goursaud (« Barbares« ), Stephan Luca, Maxine Kazis et Paul Faßnacht complètent la distribution.

Comme souvent avec l’horreur, le ressenti peut varier selon chacun… Pas assez flippant, trop ou pas assez de jump scares, trop prévisible, ou encore « c’est toujours les jeunes qui survivent à la fin ! ». A chacun donc de se faire son opinion sur cette nouvelle production allemande. En ce qui nous concerne, sans être le thriller horrifique de l’année, on a plutôt bien aimé.

« Old People« , disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =