Reste avec moi : drame adolescent très classique mais convaincant.

« Reste avec moi » (« Gott, du kannst ein Arsch sein« , titre original) est un drame adolescent allemand réalisé par André Erkau, et disponible en VOD.

Synopsis : Steffi, 16 ans, vient d’obtenir son diplôme et s’apprête à partir en voyage scolaire avec son petit ami dans la ville de ses rêves, Paris. Lors d’un bilan médical de routine, les médecins décèlent un cancer incurable : elle n’a plus que quelques mois à vivre. Alors que le monde s’écroule autour d’elle, et que ses parents tentent de la surprotéger, Steffi s’enfuit avec Steve, un jeune inconnu. Ils partent à l’aventure, direction Paris, bien décidés à réaliser le rêve de Steffi…

Inspiré d’une histoire vraie, le synopsis et la bande-annonce suffisent à donner le ton. Nous sommes là en présence d’un drame adolescent aussi classique que cliché : la maladie incurable, l’envie de réaliser ses rêves avant qu’il ne soit trop tard, et l’inévitable dose de romance adolescente. Le film coche toutes les cases du drame adolescent, et rien de ce road trip sans argent entre l’Allemagne et Paris n’est réaliste ou crédible. Mais passé outre ce constat, « Reste avec moi » fonctionne plutôt bien, notamment grâce à son casting impeccable. La jeune Sinje Irslinger incarne avec fraîcheur et justesse cette jeune fille condamnée par la maladie, qui refuse de ne pas vivre à fond ses derniers mois de vie. Max Hubacher (The Captain) est tout aussi parfait dans la peau de Steve, le garçon avec qui elle s’enfuit. Lui aussi est (déjà) cabossé par la vie et le road trip avec Steffi sert autant d’exutoire que de révélateur. Et puis il y a les parents de la jeune fille, incarnés par deux « vétérans » que l’on ne présente plus, Heike Makatsch et Til Schweiger. A la fois drôles et touchants lorsque leur monde s’écroule et qu’ils se lancent à la poursuite de leur fille fugueuse.

Heike Makatsch incarne la mère de Steffi dans « Reste avec moi ». Photo (c) Gianfranco Zanin.

Dotée d’une très belle photographie, « Reste avec moi » présente un côté très américain dans la forme : un vieux pick up Ford, une station service qui semble tout droit plantée sur une route désertique US, et des plans larges sur la campagne environnante qui rappellent les grands espaces américains. Et comme tout bon film adolescent ou presque, nous n’échappons pas à l’ouverture du récit en voix off, et l’ensemble s’accompagne bien évidemment d’une bande son omniprésente. Malgré les aspects peu réalistes du scénario et sa conclusion qui nous rappelle de ne jamais rien repousser à demain, « Reste avec moi » est un très bon film à découvrir en VOD.

Credit photos (c) Leonine Distribution Gmbh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 6 =