Santo : un thriller tortueux sur fond de rituel occulte

Parmi les nouveautés de la semaine sur Netflix, la série espagnole « Santo » nous emmène entre Madrid et Salvador de Bahia au Brésil, à la poursuite d’un énigmatique narco trafiquant.

L’espagnol Millán (Raúl Arévalo) et le Brésilien Ernesto Cardona (Bruno Gagliasso), tous deux policiers, ont un but en commun. Trouver le mystérieux trafiquant de drogue du nom de Santo, et dont personne ne connait le visage. Lorsque l’homme traverse l’atlantique direction Madrid, Cardona rejoint son collègue espagnol pour le démasquer. Mais derrière le trafic de drogue, se cachent surtout d’étranges rituels occultes où de jeunes garçons sont enlevés, tués, puis démembrés. Seule piste pour les deux policiers : Barbara, la maîtresse de Santo, dont Cardona se rapproche dangereusement, à ses risques et périls.

La série créée par Carlos López est, de façon assez courante, bâtie comme un puzzle. Les infos sont distillées au compte-gouttes, et la temporalité n’est pas linéaire. On jongle en permanence entre l’Espagne et le Brésil, et entre passé et présent. L’ensemble peut parfois paraître confus, et difficile à suivre. Après un début plutôt prenant, la série affiche quelques longueurs, notamment sur les scènes relatives à la spiritualité des uns et des autres. Le mystère autour de Santo, que ses disciples considèrent comme un Dieu, peine à captiver plus que cela.

La série peut en revanche s’appuyer sur son casting solide. Les deux protagonistes masculins sont parfaitement épaulés par Victória Guerra et Greta Fernández. La première interprète l’énigmatique maîtresse de Santo, et la seconde est la jeune coéquipière de Millán.

Composée de 6 épisodes, cette première saison de « Santo » parvient à maintenir le spectateur en haleine, malgré les quelques défauts évoqués ci-dessus. Et le final laisse présager que les scénaristes ont déjà une deuxième saison en tête, car l’histoire semble loin d’être terminée. Reste à voir si la série saura convaincre les abonnés Netflix pour obtenir une deuxième saison.

« Santo« , saison 1, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix / Nostromo Pictures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 5 =