Trom – Les falaises, le vent et la mort : un polar nordique à découvrir sur arte.tv

Primée en juin dernier au Festival de télévision de Monte-Carlo, la série féroïenne « Trom : les falaises, le vent et la mort » est disponible sur arte.tv .

Première série produite aux îles Féroé, « Trom » nous emmène tout naturellement sur ces terres volcaniques battues par les vents, et perdues dans l’Atlantique nord. Cette première saison de six épisodes, s’ouvre sur Sonja, une militante écologiste qui s’apprête à divulguer son enquête sur les dérives et la corruption de tout un système. Mais son ami journaliste radio qui lui ouvre régulièrement l’antenne, finit dans le coma à l’hôpital après le sabotage de sa voiture, et elle, disparait mystérieusement juste après. Dans le même temps, le journaliste d’investigation Hannis Martinsson revient au pays, et décide de poursuivre le travail de la jeune militante.

Difficile de rentrer plus dans le détail, sous peine de divulguer certains secrets de l’intrigue. Basée sur les romans de l’auteur local Jagvan Isaksen, « Trom » présente en toile de fond l’une des « spécialités » locales : la chasse à la baleine. Les images de rivages ensanglantés par le massacre des cétacés font tous les ans la une des journaux. Mais cela ne reste qu’un prétexte pour présenter un polar, finalement plutôt banal. Des activistes souhaitant dénoncer la surpêche et la pollution industrielle qui en résulte, un puissant industriel qui contrôle la région, et un enquêteur qui se heurte à la police locale et aux rancoeurs du passé.

L’ensemble n’est clairement pas le polar le plus haletant de l’année. Et c’est probablement ce qui en fait son charme. Le rythme lent sied à merveille aux décors majestueux et pluvieux qu’offrent les îles Féroé, devenant un personnage à part entière de la série. Outre la forme, la série peut s’appuyer sur un casting convaincant, et notamment Ulrich Thomsen, excellent dans la peau du journaliste Hannis Martinsson. Sa prestation lui a d’ailleurs valu d’être récompensé à Monte-Carlo, au titre de meilleur acteur.

Les amateurs de Nordic noir y retrouveront leur genre favori, sur fond de bataille environnementale. Après une réception très positive en Scandinavie, et un final qui ne résout rien, « Trom » devrait obtenir assez logiquement, une saison 2.

« Trom : les falaises, le vent et la mort« , créée par Torfinnur Jakupsson. Avec Maria Rich, Olaf Johannessen, Gunnva Zachariasen, et Sissal Drews Hjaltalin. Saison 1 de 6 épisodes, disponible sur arte.tv.

Credit photos (c) REinvent Studios / Arte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 16 =