Inconditionnel : un drame turc déchirant et de toute beauté

L’une des nouveautés de la semaine sur Netflix nous arrive de Turquie, avec le film « Inconditionnel » réalisé par Mehmet Ada Öztekin. Un drame sentimental déchirant, et de toute beauté.

De nos jours, en Turquie. A trois ans de sa libération de prison, Musa obtient une permission de sortie de 24 heures pour aller rencontrer sa fille Yonca. Accompagné de Sedat, un gardien de prison aux portes de la retraite, il appréhende la rencontre avec celle qu’il n’a jamais connue ou presque. Née par « accident » lors d’une soirée trop arrosée, la jeune adolescente vit chez sa grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Mais une fois arrivé sur place, une nouvelle tragique va bouleverser les plans de ce père en quête de rédemption…

Nous n’en dirons évidemment pas plus, mais on comprend dès le début que la visite ne s’est pas déroulée comme prévue. Le gardien de prison est interrogé à son retour pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé sur place. Entre interrogatoire et flashbacks successifs, le récit se dévoile alors peu à peu, sur un rythme plutôt lent, qui sied à merveille au drame sentimental qui se joue. Les premiers pas dans ce quartier misérable gangréné par les voyous et les trafiquants de drogue ne laissent rien présager de bon. Tout semble néanmoins se dérouler parfaitement. Sedat, lui-même en proie à un problème familial avec sa fille, est bienveillant envers Musa. Ce dernier retrouve, en plus de sa fille, son ancien amour Nuriye, qui a su veiller sur elle. Survient alors un rebondissement aussi tragique qu’inattendu, qui va conduire « Inconditionnel » vers un final aux antipodes des doutes et des espoirs du début.

Doté d’une photographie superbe et porté par un casting admirable et convaincant, « Inconditionnel » délivre un drame déchirant qui s’ajoute à la liste des productions turques de qualité, déjà disponible sur Netflix. On pense notamment à « L’Ombre de Fatma« , « Des vies froissées« , ou encore « C’était l’été dernier« .

« Inconditionnel« , avec Sarp Akkaya (Musa), Ercan Kesal (Sedat), Songül Öden (Nuriye) et Aleyna Özgeçen (Yonca), disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =