Les Lois de la Frontière : amour, amitié et braquages dans l’Espagne des 70’s

Nouveauté de la semaine sur Netflix, « Les Lois de la Frontière » nous emmène dans l’Espagne des années 70, où la vie d’un adolescent va basculer le temps d’un été d’enfer.

Gérone, 1978. Nacho est un adolescent timide, solitaire, et souffre douleur de ses camarades de classe. Mais à l’approche des vacances, sa rencontre avec la belle Tere va tout changer. Elle et ses amis vivent de petits larcins fomentés par Zarco, le chef de la bande. Peu à peu intégré au groupe, Nacho découvre alors les joies de l’alcool, des drogues, et du sexe le temps d’un été. Mais au fil des semaines, la trajectoire va prendre des allures de plus en plus risquées…

Adapté du roman éponyme de Javier Cercas, le film réalisé par Daniel Monzon s’ouvre sur un Nacho adulte qui rend visite à un(e) prisonnier(e), dont l’identité ne sera connue qu’à la fin. On remonte alors trente ans en arrière pour découvrir ce fameux été 1978, où la vie de l’adolescent de 17 ans va basculer. Et le tout de manière crescendo. Le groupe de voyous est d’emblée sympathique, et notamment Zarco qui prend sous son aile le jeune Nacho. Mais passés les moments de découverte d’un nouveau monde et de ses plaisirs inconnus, la spirale dans laquelle il est embarqué, va très vite devenir infernale. Les vols à la tire laissent place aux braquages de pharmacies, puis de banques, et les Opinel sont remplacés par des armes à feu. Avec des conséquences aussi dramatiques qu’inéluctables pour la bande de jeunes.

En mêlant histoire d’amour et d’amitié sur fond de braquages, « Les Lois de la Frontière » passe d’un coming of age plutôt classique à un thriller meurtrier tendu. A la manière des films de l’époque, l’ambiance seventies est parfaitement bien restituée, et le casting convaincant. Difficile comme Nacho (Marcos Ruiz) de ne pas tomber sous le charme de Tere (lumineuse Begoña Vargas !), ou de résister au charismatique Zarco (Chechu Salgado). On pourra reprocher quelques longueurs sur les deux heures et cinq minutes que dure le film, mais l’ensemble reste captivant jusqu’au bout. Une belle histoire de passage à l’âge adulte emplie de nostalgie.

« Les Lois de la Frontière » (Las leyes de la frontera), disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 22 =