La Bête : un polar sombre aux faux airs de Taken.

Parmi les nouveautés de la semaine sur Netflix figure La Bête (titre original: La Belva), un polar sombre venu d’Italie, qui sur le papier, a tout d’un Taken à la sauce italienne.

Réalisé par Ludovico Di Martino, La Bête nous entraîne dans les pas de Leonida Riva (Fabrizio Gifuni), un ex militaire des forces spéciales, souffrant de syndrome post-traumatique. Ses années de guerre et de torture endurée l’ont coupé du monde et de sa famille. Seule sa petite fille de sept ans lui ouvre encore les bras lorsqu’il s’extrait de sa solitude. Et lorsqu’elle est enlevée, la Bête va se « réveiller » et tout faire pour la retrouver.

Sur le papier, le scénario a tout d’un Taken made in Italy, et le film semble en prendre le chemin dès le début. Passée la courte introduction visant à présenter les personnages, une fois la traque lancée, on se dit que l’on est parti pour du 100% action en mode bourrin. Même la poursuite endiablée en Audi figure au programme ! Et puis, le film bascule dans un mode beaucoup plus lent, presque introspectif concernant son personnage principal. C’est probablement le défaut principal du film, qui n’arrive pas à trouver son identité propre. Les codes du polar sont parfaitement identifiables, et le réalisateur a le mérite de s’essayer à un genre assez peu répandu dans le cinéma italien. La photographie est superbe, et l’essentiel du film se déroulant de nuit, lui donne un côté bande-dessinée et polar noir.

La grande force du film est incontestablement l’interprétation de « la Bête » par Fabrizio Gifuni. L’acteur italien, transformé physiquement pour le rôle, délivre une prestation de toute beauté. Un rôle quasi silencieux pour lui, où toutes les souffrances physiques et psychologiques se voient portées sur ses épaules. A ses côtés, figurent notamment Lino Musella, Giada Gagliardi, Andrea Pennacchi et Emanuele Linfatti.

En résumé, malgré ses imperfections et une identité qui se cherche, La Bête parvient à convaincre sur la durée, notamment grâce à son acteur principal.

La Bête, disponible sur Netflix le 27 novembre.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 29 =