Le tueur de l’ombre, saison 1 : un thriller sombre et captivant

Arte vient d’ajouter à son catalogue la série danoise « Le tueur de l’ombre« , où la police est sur la piste d’un tueur en série. Un thriller sombre et captivant.

Le savoir-faire des scandinaves dans le domaine n’est plus à démontrer, et « Le tueur de l’ombre » n’échappe pas à la règle. On y suit l’inspecteur Jan Michelsen, à la recherche d’une jeune fille disparue depuis six mois. Alors que sa hiérarchie souhaite classer l’affaire, il se penche sur d’autres cas de disparitions, et l’une d’elles attire son attention : une jeune femme disparue il y a 10 ans, dans les mêmes conditions et le même secteur. Jan en est convaincu, un tueur en série sévit dans la région, d’autant qu’une autre jeune fille disparaît. Accompagné de Louise Bergstein, psychologue et ex-profileuse de la police, la traque au tueur peut alors débuter…

En dire plus serait trahir le suspense de cette série policière très addictive. L’atmosphère y est sombre, et les amateurs de sociopathes bien dérangés ne seront pas déçus. La tension monte progressivement au fil des révélations et des rebondissements. L’ensemble se montre captivant, et le duo formé par Kenneth M. Christensen (« Les héritiers« ), également dispo sur arte.tv) et Natalie Madueño (« The Rain« ) est convaincant.

Au terme des huit épisodes de cette première saison, « Le tueur de l’ombre » coche toutes les cases d’un thriller efficace et passionnant. Et la bonne nouvelle, c’est que la saison 2 est également disponible sur arte.tv, pour une nouvelle enquête qui à n’en point douter, se montrera aussi palpitante que celle-ci.

« Le tueur de l’ombre« , par Ina Bruhn. Saisons 1 et 2, disponible sur arte.tv.

Credit photos (c) Miso Film / Arte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 3 =