Les Cendres : romance énigmatique entre fiction et réalité

Netflix dévoile ce vendredi le film turc « Les Cendres » qui explore avec suspense et brio la limite qui existe entre fantasme et réalité.

Synopsis: La vie d’une riche femme mariée vole en éclats quand elle tombe sur le manuscrit d’un étrange roman qui l’attire dans un fantasme enivrant puis la précipite dans une liaison dangereuse.

C’est l’histoire de Gökçe, l’épouse d’un éditeur, qui le jour anniversaire de ses 10 ans de mariage, tombe sur un étrange manuscrit intitulé « Cendres ». La narratrice y raconte une histoire d’amour avec un homme marié, connu seulement sous le nom de « M ». Une histoire qui intrigue et fascine la jeune femme, qui décide alors de suivre les mots et les pas de la narratrice. Et lorsque sur place elle rencontre le fameux « M », sa vie bascule en un instant.

Les productions turques sont légion sur Netflix, et beaucoup impressionnent par leur qualité. « Les Cendres » n’échappe pas à la règle, avec un scénario qui débute sur une touche romantique, avant de s’orienter peu à peu vers le thriller. L’exploration de cette frontière entre fiction et réalité est magnifiquement portée par le trio principal d’acteurs. A commencer par Funda Eryigit, déjà vue l’année dernière sur Netflix dans le film « A la gorge« . Difficile de ne pas tomber sous le charme de Gökçe (et de son interprète), qui retrouve, à travers le roman, la joie et l’excitation perdues dans son mariage. A ses côtés, Alperen Duymaz est tout aussi captivant dans la peau du mystérieux « M », le personnage énigmatique du manuscrit. Et le trio est complété par Mehmet Günsür, l’époux de Gökçe, qui voit son mariage s’effriter au fil des pages lues par son épouse.

Ecrit par Erdi Işık et réalisé par Erdem Tepegöz, « Les Cendres » possède tous les ingrédients pour satisfaire les amateurs de drames romantiques. Un scénario aussi captivant que mystérieux, une très belle photographie, et un casting impéccable de bout en bout.

« Les Cendres« , disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 13 =