Les Meurtres de Valhalla : thriller classique et efficace

En ces temps de confinement, Netflix risque bien de devenir notre meilleur allié pour égayer les longues heures enfermés chez soi. Cela tombe bien, la plateforme a fait le plein de nouveauté cette semaine, et la première série islandaise estampillée Netflix, Les Meurtres de Valhalla, en fait partie. Un thriller très classique mais efficace.

Prenez un tueur en série, un policier d’Oslo au passé trouble qui revient sur sa terre natale islandaise pour participer à l’enquête, et l’inspectrice locale au présent compliqué par son fils adolescent, et vous obtenez tous les ingrédients d’un bon thriller. C’est en substance ce que nous propose cette nouvelle série. Nous ne dévoilerons rien bien entendu de l’intrigue, mais celle-ci est parfaitement bien déroulée, avec un suspense savamment entretenu. Origine oblige, la série créée par Ottar Nordfjord est typiquement du style scandinave. Ambiance sombre, parfois même glauque, et photographie froide (ces fameux tons bleus-verts !) sont au rendez-vous. L’obscur passé de l’enquêteur Arnar et un scénario qui renvoie à une affaire vieille de 30 ans rappelleront à certains l’excellente série irlandaise Dublin Murders diffusés il y a quelques mois sur la BBC.

En résumé, Les Meurtres de Valhalla n’a rien d’original ou de révolutionnaire dans son scénario, mais constitue un excellent thriller qui se laisse regarder avec envie jusqu’à la fin. Le duo principal composé de Björn Thors (Arnar) et Nina Dögg Filippusdottir (Kata) est convaincant, et les 8 épisodes de cette première série islandaise signée Netflix sont une belle réussite. Les amateurs de séries policières à suspense y trouveront largement leur compte.

Les Meurtres de Valhalla, saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix depuis le 13 mars.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 19 =