Somewhere Between : la série où polar rime avec nanar

Diffusée en 2017 sur ABC et le réseau ITV, Netflix vient d’ajouter à son catalogue la série Somewhere Between, créée par Stephen Tolkin. Un thriller qui commence par une petite dose de fantastique, et tourne rapidement au grand n’importe quoi.

Alors qu’un tueur en série sévit dans les rues de San Francisco, Serena, la fille de Laura (Paula Patton) est enlevée et retrouvée morte noyée dans un lac. Incapable de faire son deuil, Laura décide de mettre fin à ses jours en se jetant dans le lac. Dans le même temps, Nico (Devon Sawa), ex-flic devenu détective privé, a eu la mauvaise idée de coucher avec la femme d’un gangster du coin, et se voit lui aussi balancé dans le lac pieds et poings liés. Parvenu à se détacher, il sauve Laura de la noyade. Mais leur « retour à la vie » s’opère huit jours avant le meurtre de Serena. Les deux vont alors disposer d’une semaine pour traquer le tueur et éviter que le drame ne se reproduise.

Le ton est donné dès le premier épisode. Somewhere Between ne sera pas le thriller du siècle, mais la petite touche fantastique qui ramène Laura et Nico dans le passé, suffit à éveiller la curiosité. Celle-ci retombe malheureusement très vite tant les rebondissements et les situations s’enchaînent de façon invraisemblable. On se gardera bien de dévoiler le contenu de l’intrigue, mais les amateurs de gros nawak, de coups de bol tombés du ciel, et de « hasard qui fait bien les choses » vont être servis. L’ensemble en devient presque risible, et ce jusqu’au final. De ce point de vue là, la constance est respectée.

Nous n’en dirons pas plus, et sur une note positive, nous retiendrons la bonne alchimie entre les deux protagonistes principaux. Mais là encore, le scénario de l’inévitable romance entre Nico et Laura est cousu de fil blanc, et ne fera frémir que les coeurs des plus jeunes.

En résumé, Somewhere Between avait probablement une bonne idée de départ, mais à trop vouloir enchaîner les rebondissements, la série se perd entre le déjà-vu et le grand n’importe quoi. Inutile de préciser que la série fut annulée après cette première saison…

Somewhere Between, saison 1 de 10 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) ABC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 12 =