Ma belle-famille, Noël, et moi : une excellente romcom lesbienne de Noël

A quelques jours de Noël, Ma belle-famille, Noël, et moi débarque chez nous en VOD. Une comédie romantique lesbienne co-écrite et réalisée par Clea DuVall, avec Kristen Stewart et Mackenzie Davis.

Alors qu’elle se rend pour la première fois chez les parents de Harper (Mackenzie Davis) pour les fêtes, Abby (Kristen Stewart) est bien décidée à la demander en mariage le jour de Noël. Mais ses ambitions sont chamboulées quand Harper lui annonce qu’elle n’a pas fait son coming-out auprès de sa famille. Abby accepte alors de se faire passer pour sa « simple » colocataire le temps du séjour, mais la tâche va s’avérer être plus compliquée que prévue.

Sur le papier, la romcom a des airs de déjà vu : une jeune femme qui n’a jamais osé avouer son homosexualité à sa famille riche et conservatrice, dont le papa vise l’élection de maire. Mais comme le titre français peut le laisser supposer (Happiest Season en VO), la véritable héroïne du film est le personnage campé par Kristen Stewart. Passée la déception en apprenant que Harper n’a pas fait son coming-out, elle accepte de jouer le jeu, et va se retrouver au milieu d’une famille quelque peu dysfonctionnelle. Les trois soeurs (Alison Brie et Mary Holland en plus de Davis) ne s’entendent pas, la mère (Mary Steenburgen) est une caricature à elle toute seule, et les ex de Harper (Aubrey Plaza et Jake McDorman) ne sont jamais bien loin. Et si Abby fait de son mieux pour gérer la situation, celle-ci va peu à peu devenir insupportable. Et c’est probablement là que se trouve la réussite du film. Le côté comédie et fiesta familiale de Noël est parfaitement bien balancé avec le côté plus émotionnel ressenti par Abby. On souffre avec elle lorsqu’elle se retrouve plongée dans un monde qui n’est pas le sien, dans lequel elle ne reconnait pas la femme de sa vie, et où le doute s’installe. Et inutile de dire que Kristen Stewart est absolument fantastique sur toute la ligne.

Avec un casting pareil, la romcom s’annonçait comme des plus alléchantes, et au final, elle ne déçoit pas. Le couple Stewart/Davis est un régal, et si l’on imagine difficilement un dénouement autrement que joyeux (on est à Noël quand même !), le doute reste permis jusqu’à la fin.

Ma belle-famille, Noël, et moi, disponible en France en VOD.

Credit photos (c) Hulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 27 =