Solo Sunny : un film est-allemand de 1980 à (re)découvrir

Arte propose de (re)découvrir le film est-allemand de 1980 « Solo Sunny« . Une plongée dans la grisaille de la RDA, qu’une jeune chanteuse tente d’oublier au quotidien.

Synopsis : Tentant de fuir l’austérité étouffante de la société est-allemande, une jeune chanteuse cherche à vivre sans contraintes… Un film doux-amer qui a fait connaître la production cinématographique de la RDA au-delà du Mur.

Ingrid Sommer, alias Sunny, a quitté son emploi à l’usine pour vivre de sa passion, la chanson. Elle se produit avec un groupe ringard dans de petites salles partout en RDA. Esprit libre à la langue bien pendue, elle rêve d’une véritable carrière. Côté coeur, les galères s’enchaînent aussi. Attirée par Ralph, un philosophe obsédé par la mort, elle doit repousser les avances à répétition d’Harry, un chauffeur de taxi fier de sa réussite financière. Pire, en repoussant le très entreprenant saxophoniste du groupe, celui-ci la fait remplacer par une autre chanteuse.

Dernière réalisation du cinéaste Konrad Wolf, « Solo Sunny » nous plonge dans une époque et un passé révolus. La photographie chatoyante et saturée de certains plans contraste avec la grisaille d’un Berlin-Est gris et décrépi. Outre le quotidien chaotique de la jeune chanteuse, le film prend une allure quasi documentaire de la vie en RDA. Les amoureux de la capitale allemande et de son histoire, regarderont avec une pointe de nostalgie, une ambiance et un décor aujourd’hui disparus.

Avec le charme et le petit coté kitsch qu’offrent les années 80, « Solo Sunny » délivre un récit sobre et authentique. Le personnage de Sunny est attachant, et son interprète Renate Krößner remporta pour ce rôle, l’Ours d’argent de la meilleure actrice à la Berlinale en 1980.

« Solo Sunny« , disponible sur arte.tv jusqu’au 5 novembre 2022.

Credit photos (c) DEFA studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 5 =