Omniscient : une nouvelle série sci-fi brésilienne très sympa

Alors que de l’autre côté des Alpes, Netflix nous plonge dans le passé médiéval avec sa nouvelle série Luna Nera, le géant californien continue d’étoffer son offre de séries brésiliennes avec Omniscient, qui elle, nous envoie dans un futur proche.

omniscient
Nina doit échapper à la surveillance d’un drone dans Omniscient

Le synopsis de Netflix peut se suffire à lui-même pour nous résumer de quoi il retourne dans Omniscient : dans une ville où les citoyens sont surveillés en permanence, une femme doit échapper au mouchard qui la suit pour enquêter sur un meurtre. Les bases sont posées, et c’est exactement à cela que les 6 épisodes de cette première saison vont s’atteler. Chaque citoyen est suivi par un mini drone à peine visible, qui suit et enregistre le moindre fait et geste. Le tout est contrôlé par un système nommé Omniscient, et l’ensemble est tellement efficace que la ville n’a pas connu de crimes depuis des années. Jusqu’à ce matin, où Nina, stagiaire chez Omniscient, découvre son père assassiné au domicile familial. Se pose alors la question de savoir pourquoi le drone du père n’a pas su reporter au système le crime commis. Il suffirait pourtant d’accéder aux images du mouchard pour découvrir ce qu’il s’est passé. Mais le programme Omniscient interdit tout visionnage par un humain des données enregistrées afin de préserver la vie privée des habitants. Nina n’a plus qu’une seule solution, parvenir à contourner le système pour découvrir l’assassin de son père.

En plaçant l’intrigue dans un futur proche, Omniscient nous montre une fois de plus à quoi nos vies ressembleront dans quelques années. Ce qui a déjà commencé avec des firmes comme Google ou Facebook, qui collectent de multiples informations sur notre quotidien, est ici porté au stade suivant. Une intelligence artificielle ultra performante qui gère et contrôle l’ensemble de la population d’une ville. Et la série est entièrement basée sur cela. Nina a un frère Daniel, des collègues, un petit ami, mais nous ne sauront rien ou presque d’eux. Seul compte le stratagème élaboré par la jeune fille pour déjouer la surveillance de son drone personnel. Et le résultat est plutôt convaincant. Le plan est à priori impossible à réaliser, les obstacles à contourner étant trop nombreux. S’il existe bien évidemment des invraisemblances par ci par là (on est dans de la science-fiction, hein !), Omniscient parvient à maintenir le suspense jusqu’au bout. Et avec seulement 6 épisodes, l’histoire n’a pas le temps de se perdre dans de nébuleuses sous-intrigues.

Avec un casting convaincant, à commencer par Clara Salle dans le rôle de Nina, Omniscient, créée par Pedro Aguilera, remplit parfaitement son contrat. Celui de proposer un thriller sci-fi qui, sans révolutionner le genre, se laisse regarder jusqu’au bout sans déplaisir. Présentée sur l’interface Netflix parmi « les séries à visionner en un weekend », c’est exactement ce que nous avons fait, et nous ne le regrettons pas. Le final risque, quant à lui, de laisser certains sur leur fin, mais il a le mérite de laisser la porte ouverte à une deuxième saison.

Omniscient, saison 1 de 6 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 8 =