Sex/Life : la série ultra hot avec Sarah Shahi

Nouveauté de la semaine sur Netflix, la série « Sex/Life » explore le désir féminin au travers d’une crise existentielle d’une jeune mère de famille.

Billie Connelly (Sarah Shahi) est une mère de famille épanouie. Maman de deux petits enfants, elle a épousé Cooper (Mike Vogel), l’homme idéal sans aucun défaut…ou presque. Le sexe n’a jamais été le fort de ce mari parfait, et encore moins depuis la naissance de leur petite fille. Une libido en berne qui laisse Billie sur sa faim. Car dans son passé, la moitié de Manhattan lui est passée dessus, pour reprendre ses propres termes. Ces nuits torrides de folle insouciance lui manquent, et tout particulièrement un homme : Brad (Adam Demos), avec qui elle a vécu une passion dévorante avant une rupture déchirante huit ans plus tôt. En couchant ses souvenirs les plus hot dans son journal intime, Billie en vient à douter de ses choix de vie. Et lorsque Brad et son physique de surfeur australien réapparaissent, l’étincelle a vite fait de se rallumer. Les choses vont alors se compliquer lorsque Cooper, qui ignore tout du passé sulfureux de son épouse, tombe sur son journal intime.

« Sex/Life » a tout du triangle amoureux classique en apparence. Un couple, un ex amant, et une femme au bord d’un précipice. Succomber à la tentation de cet amant qu’elle ne peut oublier signifierait mettre un terme à un mariage qui lui a apporté tout ce qu’elle désirait. Entre passé et présent, la série dévoile peu à peu l’histoire de Billie et Brad, sous le prisme imparable et impossible du « être et avoir été ». Portée par un trio plus que convaincant (auquel on rajoutera Margaret Odette dans le rôle de la meilleure amie Sasha), les 8 épisodes de cette première saison ne sont pas avares en scènes de sexe sulfureuses. Réservée aux plus de 18 ans selon la plateforme de streaming, « Sex/Life » est une comédie dramatique ultra hot qui se laisse dévorer d’un trait.

« Sex/Life », saison 1 créée par Stacy Rukeyser, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 7 =