Sex/Life : une saison 2 toujours hot, mais aussi plus profonde

La très attendue deuxième saison de « Sex/Life » est enfin disponible sur Netflix depuis ce jeudi. Une suite toujours hot, mais aussi plus profonde.

Attention : les paragraphes ci-dessous contiennent de légers spoilers !

Après le succès de la première saison, l’heure est enfin venue de découvrir la suite des aventures sexuelles et sentimentales de Billie (Sarah Shahi). Et contre toute attente, cette nouvelle salve d’épisodes ne prend pas la tournure que beaucoup pensaient ou espéraient. Cette nouvelle saison s’ouvre sur le final de la précédente, qui voyait Billie débarquer chez Brad (Adam Demos), prête à continuer ses batifolages avec son bel australien. Mais celui-ci la repousse, et lui annonce être en couple avec un mannequin prénomée Gigi.

Déboussolée par cette annonce, Billie va alors tenter de reconstruire sa vie, entre un amant perdu qu’elle ne peut oublier, et un divorce compliqué avec Cooper (Mike Vogel). Et c’est en cela que cette saison 2 de « Sex/Life » apparaît plus profonde que la précédente. Certes les scènes de sexe sont toujours au rendez-vous, mais l’accent est surtout mis sur les conséquences de la relation extra conjugale. Pour Billie évidemment, mais aussi pour Cooper, qui ne peut se résoudre à voir son mariage s’écrouler.

Par conséquent, place belle est donnée aux personnages secondaires. C’est notamment le cas de Sasha (Margaret Odette), l’amie de Billie, qui voit elle aussi un ex ressurgir dans son quotidien. Cooper part littéralement en vrille, et enchaine les rails de coke entre deux parties de jambes en l’air. Quant à Brad, c’est quasiment le grand absent de la saison. De courtes apparitions qui à chaque fois semblent l’éloigner un peu plus de Billie.

Et c’est probablement là que se trouve la réussite de cette deuxième saison. Sans occulter le côté « hot » qui était la marque de fabrique de la série, « Sex/Life » ne tombe pas dans le panneau de la surenchère, où tout aurait tourné au grand n’importe quoi. En focalisant sur les conséquences d’une rupture, sur la difficulté à faire le deuil d’une relation ou celle d’en commencer une autre, ces six nouveaux épisodes affichent une maturité fort salutaire. Quant à la relation Billie/Brad, à force de répéter que « tout n’est désormais que passé », on se dit que ces deux là finiront bien par se retrouver un jour… Peut-être en saison 3, si saison 3 il y a !

« Sex/Life« , saison 2, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 4 =