Shaft : comédie déjantée avec Samuel L. Jackson à voir sur Netflix

Après le film de 1971 avec Richard Roundtree dans le rôle titre, celui de 2000 ou Samuel L.Jackson incarnait le fils du premier, voici venu le temps de faire connaissance avec la troisième génération de la famille Shaft. Un Shaft Junior (Jessie Usher) aux antipodes de son père, toujours incarné par Jackson. Un duo épatant pour une comédie délirante de bout en bout.

shaft
Samuel L. Jackson reprend son rôle de Shaft sur Netflix.

John Shaft Junior (3ème du nom !) a grandi loin de son père. Sa mère (Regina Hall) a préféré le tenir éloigné du monde dangereux dans lequel son père, alors officier de police new-yorkais, évoluait. Mais lorsque son meilleur ami meurt dans des circonstances suspectes, Junior décide d’aller trouver son géniteur, devenu détective privé, pour découvrir la vérité. Deux personnalités que tout oppose et qui vont mener l’enquête dans le style d’un ‘buddy movie’ délirant. Junior est le jeune homme bien sous tous rapports, diplômé du prestigieux MIT, analyste au FBI, et un peu coincé avec les filles. Son père, dont on découvrait les manières peu orthodoxes dans le film précédent, n’a pas changé. Du style ‘old school’ macho, qui couche avec à peu près toutes les filles du quartier, ne comprend pas pourquoi on ne peut pas frapper une femme, ou bien pourquoi un homme devrait s’excuser de quoi que ce soit. Bref, vous l’aurez compris, à l’heure du #MeToo et du politiquement correct généralisé, Shaft détonne, et ça fait du bien !

Réalisé par Tim Story, Shaft tire sa réussite dans le duo père/fils délirant. Si Jessie Usher est impeccable dans le rôle du Junior bien élevé, que dire de Samuel L.Jackson ! L’acteur, dont on peine à croire qu’il a 70 ans passés, est en roue libre totale, du début à la fin. Et c’est un pur régal. Comme mentionné plus haut, adeptes du politiquement correct, passez votre chemin ! Et le duo retrouve, pour encore plus de fun, le vétéran de la famille (Roundtree) dans la dernière partie du film. Enfin, n’oublions pas de mentionner Regina Hall, excellente comme toujours, et dont le « Madame Syphilis et Mme Chlamydia, ravie de vous rencontrer » dans la bande-annonce ci-dessous vous donne un bel aperçu du personnage !

Vous l’aurez compris, si vous recherchez une belle comédie d’action emmenée par un Samuel L.Jackson survolté, désinvolte, et dont chaque tirade se conclut irrémédiablement par un ‘motherfucker’, alors Shaft est définitivement fait pour vous. Sorti en salles le mois dernier aux Etats-Unis, Shaft est disponible dès ce vendredi 28 juin sur Netflix en France. 1h45 de pur régal pour les amateurs du genre.

 

Credit photos (c) Warner Bros / Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 2 =