Springsteen on Broadway: les confessions intimes du Boss (Netflix)

Voilà un joli cadeau de Noël que Netflix a décidé d’offrir à ses abonnés fans de Bruce Springsteen. La plateforme de streaming a en effet dévoilé Springsteen on Broadway, le spectacle que le chanteur américain a joué à guichets fermés pendant des mois durant sur une scène new-yorkaise. Et le résultat est tout simplement superbe.

Springsteen on Broadway
Springsteen on Brodway, dispo sur Netflix.

Inspiré de son autobiographie Born To Run parue en 2015 aux Editions Albin Michel, le chanteur a décidé de renouveler l’expérience, mais cette fois-ci sur scène. Un savant mélange de concert acoustique et de confessions intimes où le Boss se livre sans retenue. Si l’on connaissait depuis longtemps les talents de musicien et de showman de l’enfant du New Jersey, ses réflexions, souvent balancées les yeux dans le vide, comme s’il se parlait à lui-même, donne à l’exercice une saveur toute particulière. Avec beaucoup d’humour le Boss se rappelle son enfance, sa première guitare louée pendant 15 jours, puis rendue car trop difficile à apprendre. Et l’humour cède la place à l’émotion lorsqu’il s’agit d’évoquer les amis (ou les âmes, comme il les appelle) disparus, comme Clarence Clemons, le légendaire saxophoniste du E Street Band. Emotion toujours lorsqu’il évoque son père venu lui rendre visite un matin à l’improviste, et qui font couler les larmes dans les yeux du chanteur. Emotion encore lorsqu’il rend hommage à l’amour de sa vie, son épouse Patti Scialfa. Cette dernière est la seule à le rejoindre sur scène, le temps de deux chansons en duo, dont la très belle A Brilliant Disguise. Car la musique n’est pas oubliée bien entendu ! Seul avec sa guitare, son harmonica et son piano, Springsteen revisite son répertoire dans des versions bien souvent remaniées. Tenth Avenue Freeze Out, Born in The USA, The Ghost of Tom Joad, Thunder Road, Dancing in the dark (dont la version est superbe), pour ne citer que celles-là ! Et bien évidemment, Born To Run, la chanson peut-être la plus emblématique du Boss, conclut deux heures trente d’un spectacle sublime. Si les versions acoustiques du Boss sont courantes depuis toujours, le spectacle ici est particulier. L’intimité d’une salle de théâtre de Broadway se prête parfaitement à l’exercice, et surtout, ses confessions entre deux chansons donnent une atmosphère particulière à la salle. Ici personne ne chante, tout le monde écoute, de façon quasi religieuse. Le boss conclura même son spectacle en récitant un « Notre Père ».

Bien évidemment, Springsteen on Broadway s’adresse en premier lieu aux fans du chanteur, qui ne seront pas déçus par ce nouvel exercice proposé. 2h30 de pur bonheur, d’émotion, et de chansons devenues incontournables au fil du temps. Et pour les non-fans du Boss, c’est peut-être l’occasion de découvrir l’un des piliers du rock n’roll de ces 40 dernières années. Goutez-y, et vous ne serez pas déçus !

Springsteen on Broadway est disponible sur Netflix depuis le 16 décembre.

 

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “Springsteen on Broadway: les confessions intimes du Boss (Netflix)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 5 =