The Alienist : une saison 2 haletante, dès jeudi sur Canal+

Deux ans après la première saison, The Alienist : The Angel of Darkness est de retour ce jeudi sur Canal+. Une nouvelle salve d’épisodes qui plonge à nouveau le trio composé de Daniel Brühl, Luke Evans et Dakota Fanning dans la noirceur du New York de la fin du XIXème.

Après avoir pourchassé un tueur en série s’attaquant à de jeunes garçons prostitués en première saison, l’intrigue de cette suite est tout aussi lugubre et sordide. Basée sur le roman éponyme de Caleb Carr, l’histoire nous entraine cette fois-ci à la recherche de nouveaux nés disparus mystérieusement. Nous ne révèlerons rien du déroulé précis de cette nouvelle saison, mais sachez qu’elle est bien meilleure que la précédente.

La première saison était principalement centrée sur le personnage du Dr. Laszlo Kreizler (Daniel Brühl) et de ses travaux en matière de maladies mentales. Cette fois-ci, c’est Dakota Fanning qui a le privilège de mener la danse tout au long de la saison. Son personnage, Sara Howard, a ouvert sa propre agence de détective, et est embauché pour retrouver un bébé enlevé au domicile des parents. Cette première enquête va mettre au jour une affaire beaucoup plus sordide, et avec l’aide de Kreizler et de John Moore (Luke Evans), elle va se lancer à la poursuite des ravisseurs.

Daniel Brühl et sa compagne Felicitas Rombold, le 15 fév. 2016 à Berlin. (c) Gianfranco Zanin

Les 8 épisodes qui composent cette deuxième saison sont totalement passionnants. L’intrigue est solidement ficelée, et riche en suspense et rebondissements. Côté production, la reconstitution du New York de l’époque (décors, costumes, photographie) est toujours aussi bluffante, pour un résultat visuel absolument splendide. Et il y a bien évidemment le trio phare, composé de Fanning, Brühl et Evans. Sans surprise, les trois délivrent une partition sans aucune fausse note. A leurs côtés, nous retrouvons certains personnages de la première saison, et notamment le très sournois Thomas Byrnes, superbement interprété par l’excellent Ted Levine.

Avec un rythme plus soutenu qu’en première saison (2 épisodes de moins), et une ambiance un peu moins dark, cette deuxième saison de The Alienist est une vraie réussite. Reste désormais à savoir si la série aura droit à une troisième saison. A date, aucun choix (annulation ou renouvellement) n’a encore été avancé par TNT. Le final proposé ici peut tout aussi bien servir de season ou de series finale… A suivre donc.

The Alienist : The Angel of Darkness, disponible sur Canal+ à partir du 19 novembre.

Credit photos (c) TNT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 14 =