Archive 81 : un thriller horrifique captivant

Disponible sur Netflix, la nouvelle série horrifique Archive 81 nous entraîne sur les traces d’une secte démoniaque qui s’invite dans le quotidien d’un jeune archiviste. Un thriller captivant qui ravira les amateurs du genre.

Le synopsis avait déjà de quoi attirer l’attention: « Après avoir accepté de restaurer de vieilles cassettes vidéo, un archiviste se retrouve au cœur d’un mystère impliquant la réalisatrice disparue et une secte démoniaque« . Et le spectateur est rapidement mis dans le bain dès les deux premiers épisodes particulièrement efficaces. Dan Turner, un jeune restaurateur de bandes magnétiques accepte de « rendre vie » à de vieilles cassettes endommagées. Il y découvre le travail de Melody Pendras, une jeune étudiante venue enquêter sur le passé d’un immeuble new-yorkais. Celui-ci, construit en lieu et place d’un ancien manoir ravagé par les flammes, semble renfermer de sombres secrets, tout comme les occupants des lieux. Au fil de l’enquête de Melody, le surnaturel s’invite dans le quotidien de Dan, et les deux protagonistes se retrouvent « connectés » malgré les années qui les séparent.

Nous n’en dirons évidemment pas plus, mais les amateurs de thrillers mêlant horreur, fantastique et épouvante devraient y trouver leur compte. Créée par Rebecca Sonnenshine (The Vampire Diaries) et coproduite par James Wan (The Conjuring) et Rebecca Thomas (Stranger Things), Archive 81 peut d’emblée s’appuyer sur un savoir-faire incontestable. Les références aux standards du genre sont légion (on pense notamment à des oeuvres comme Evil Dead ou Rosemary’s Baby), et le suspense est savamment entretenu. Alternant entre passé et présent, l’ensemble gagne en complexité (et perplexité !) au fil des épisodes. Si quelques longueurs apparaissent en seconde partie de saison, le mystère établi dès le début suffit à garder le spectateur devant son écran jusqu’au final.

Avec une fluidité narrative et un habillage sonore travaillé, la série peut également s’appuyer sur son duo principal très convaincant. Mamoudou Athie (Dan) et Dina Shihabi (Melody) réalisent un sans-faute, et sont entourés de personnages secondaires qui complètent à merveille la distribution. Et sans grande surprise, le final laisse la porte grande ouverte à une éventuelle deuxième saison. En ce qui nous concerne, nous ne dirions pas non !

Archive 81, saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =