Benni : le film poignant, multiprimé, à (re)découvrir sur Netflix

Film allemand primé à la Berlinale 2019, « Benni » vient de s’ajouter au catalogue Netflix. Un premier long-métrage poignant sur l’enfance et le manque d’amour.

Synopsis : Benni est une fille sauvage de neuf ans traumatisée et agressive. Comme sa mère célibataire est incapable de s’en occuper, les services sociaux en ont la charge et essaient de lui trouver un environnement favorable. Aucune solution permanente ne semble fonctionner. Son dernier espoir réside dans la personne de Micha, un éducateur spécialisé dans les adolescents à problèmes.

Ne vous fiez pas au joli sourire angélique ci-dessous de la jeune Helena Zengel, l’interprète de Benni dans ce premier long-métrage signé de la réalisatrice Nora Fingscheidt. Car dans le film, Benni n’a rien d’un ange. Incapable de maîtriser sa colère, l’enfant crache, insulte et menace quiconque de son entourage en l’espace d’un instant. Trop jeune pour être envoyée en centre éducatif fermé, elle est trimballée par les services sociaux de foyer en foyer, où plus personne n’en veut. Sa rencontre avec Micha (Albrecht Schuch), un éducateur de vie scolaire semble être sa dernière chance. D’apparence bourrue, l’homme va la prendre sous son aile, espérant lui éviter l’internement en hôpital psychiatrique.

Helena Zengel
Helena Zengel, en février 2019 à Berlin, lors de la présentation du film. (c) Gianfranco Zanin / cinereflex.com

Sans temps mort et sans jamais tomber dans le larmoyant, Nora Fingscheidt filme sans complaisance cette jeune fille en souffrance, qui finalement ne demande qu’un peu d’amour maternel. Une petite peste (ou « petite guerrière » comme la surnomme Micha) interprétée de façon magistrale par la jeune actrice de 13 ans, Helena Zengel. Sa prestation époustouflante lui valut de remporter le prix de la meilleure actrice lors de l’édition 2019 de la Berlinale. Le film, lui, remporta le prix Alfred-Bauer lors de la même édition. Aux côtés de celle qui jouera deux ans plus tard avec Tom Hanks dans l’excellent film « La Mission« , Albrecht Schuch, Lisa Hagmeister et Gabriela Maria Schmeide complètent à merveille la distribution.

Parfois malaisant, « Benni » est un film coup de poing qui eut la malchance de trouver le Covid et les fermetures de salles sur sa route. Sa mise en ligne sur Netflix est une excellente nouvelle, tant ce premier film de Nora Fingscheidt est une réussite sur toute la ligne.

« Benni« , 118 minutes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Kineo Filmproduktion / Weydemann Bros.

Une pensée sur “Benni : le film poignant, multiprimé, à (re)découvrir sur Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 8 =