Bird Box Barcelona : un spin-off poussif et ennuyeux

Très attendu après le succès mondial du premier volet, le spin-off « Bird Box Barcelona » est arrivé sur Netflix, et c’est une vraie déception.

La présence de Sandra Bullock au générique du film sorti en 2018 n’était sans doute pas étrangère au succès rencontré dans le monde entier. Il n’en fallait pas plus pour qu’une suite soit rapidement annoncée, et « Bird Box Barcelona » s’avère finalement être un spin-off plutôt qu’une suite proprement dite.

Exit Sandra Bullock et la banlieue américaine, direction Barcelone, pour y suivre un nouveau groupe d’habitants qui tente d’échapper à cette mystérieuse force qui pousse au suicide dès qu’on la regarde. Toujours aucune explication sur le pourquoi du comment, ou l’origine de cette catastrophe mondiale. Le scénario signé David et Àlex Pastor (également réalisateurs) nous entraîne dans les pas de Sebastian et de sa fille Anna, qui errent les yeux bandés dans les rues de la cité Catalane.

S’il y a bien un petit twist dévoilé dès la première demi-heure du film, et qui donne un semblant d’originalité à ce deuxième volet, le reste n’est qu’ennui profond. Une errance sans fin, des flashbacks assez brouillons, et des personnages finalement peu attachants. A l’exception de la petite Sophia (Naila Schuberth), jeune allemande qui a perdu sa mère dans le chaos global, difficile d’éprouver une quelconque sympathie pour les autres protagonistes.

Et c’est dommage, car le casting avait de quoi séduire. Mario Casas (« Innocent« ), Georgina Campbell (« One Night« ), Michelle Jenner (« La Cuisinière de Castamar« , « Our Lovers« ), Patrick Criado (« Froid Mortel« ) ou encore Gonzalo de Castro (« Innocent« ) figurent notamment au générique.

Une jolie distribution qui ne suffit pas à contrer l’ennui qui se dégage, au final, de ce deuxième volet. On l’attendait avec impatience, et malheureusement, « Bird Box Barcelona » n’est que déception sur toute la ligne.

« Bird Box Barcelona« , disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =