Mercredi : une saison 1 captivante autour de la jeune Addams

C’était l’une des sorties les plus attendues sur Netflix, et la première saison de « Mercredi » a le mérite de ne pas décevoir, notamment grâce à Jenna Ortega dans le rôle titre.

La jeune Mercredi Addams est au centre de cette nouvelle série créée par Alfred Gough et Miles Millar, et dont Tim Burton réalise la moitié des épisodes. Tout commence par l’arrivée de Mercredi à la Nevermore Academy, une école hébergeant des marginaux en tout genre, aux pouvoirs extraordinaires. L’ado rebelle n’a qu’une idée en tête, fuir au plus vite ! Mais quand une série de meurtres violents secoue la petite communauté locale, Mercredi Addams décide alors de mener l’enquête.

En mêlant judicieusement drame adolescent, enquête policière, suspense, et fantastique, « Mercredi » délivre une première saison haletante et captivante. L’univers construit autour de la jeune Addams apporte une touche de modernité aux personnages créés par Charles Addams. L’intégration des autres membres de la famille (parents, frère, et La Chose) permet surtout de garder le lien avec le matériau d’origine. Car oui, la série aurait très bien pu s’affranchir de la famille Addams, et n’être qu’une série fantastique adolescente de plus.

Mais la vraie réussite de « Mercredi » tient dans ses personnages attachants, et bien entendu son casting. A commencer par Jenna Ortega qui campe avec brio la jeune Mercredi. Si sa nonchalance et ses répliques macabres sont hilarantes, le plus intéressant reste le début d’évolution du personnage. De solitaire endurcie, l’armure tend à se fendre petit à petit au contact de ses camarades de pensionnat. Et notamment grâce à Enid, sa colocataire de chambre, magnifiquement interprétée par Emma Myers. La jeune fille, dont le tempérament est l’exact opposé de celui de Mercredi, apporte une touche d’optimisme, de fraîcheur (et de couleurs !) face au monde en noir et blanc de la jeune Addams.

Et puis il y a les adultes. Dans le rôle des parents Addams, le duo hilarant Catherine Zeta-Jones et Luis Guzmán fonctionne à merveille. Quant à Christina Ricci, sa présence est un formidable clin d’oeil pour celle qui interpréta Mercredi Addams en 1991, dans le film de Barry Sonnenfeld.

En résumé, cette première saison de « Mercredi » est une belle réussite, et le cliffhanger de fin ouvre en grand la porte à une éventuelle suite. On ne peut que l’espérer tant l’univers de la jeune Addams offre de multiples perspectives à explorer.

« Mercredi« , saison 1 de 8 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “Mercredi : une saison 1 captivante autour de la jeune Addams

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 24 =