Seul face à l’abeille : la série déjantée avec Rowan Atkinson

Rowan Atkinson, le gaffeur le plus célèbre d’Angleterre, est de retour avec « Seul face à l’abeille« , une série comique déjantée à voir sur Netflix.

La bande-annonce suffit à donner le ton, et résume parfaitement la série. Peut-être même un peu trop. Trevor, un papa aimant qui rêve de s’offrir des vacances avec sa fille, accepte un job de gardien de maison le temps d’une semaine. Mais la vie idyllique dans une villa de rêve va tourner au cauchemar, la faute à…une abeille. Celle-ci, rusée et un brin vicieuse, va déjouer tous les plans de Trevor pour s’en débarrasser. Un duel épique totalement déjanté qui vire alors au chaos total !

Pour apprécier cette nouvelle création de Rowan Atkinson et Will Davies, mieux vaut être fan de ce genre de loufoquerie à la Mr Bean. Un grand nawak qui parvient à convaincre, notamment grâce à un Rowan Atkinson plutôt sobre. Si l’ensemble vole, contrairement à l’abeille, au ras des pâquerettes, l’acteur anglais n’en fait pas des tonnes, au risque de voir la comédie virer au lourdingue. Son personnage est attachant, notamment dans la relation avec sa fille. Les échanges sont brefs, mais suffisants pour cerner cet amour père/fille.

Composée de 9 épisodes d’une dizaine de minutes chacun, « Seul face à l’abeille » se laisse dévorer d’un trait. Et si la scène d’ouverture présente Trevor au tribunal après sa semaine catastrophique, on se demande bien comment tout cela peut bien finir. Un petit twist final plutôt inattendu offre alors une conclusion satisfaisante à cette comédie totalement barrée.

« Seul face à l’abeille« , disponible sur Netflix. Avec Jing Lusi, Tom Basden, Claudie Blakley, Julian Rhind-Tuut et India Fowler.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 4 =