After Life 2 : Ricky Gervais déprime encore, et c’est toujours aussi bon

Si les blockbusters d’action survitaminés comme Tyler Rake ne sont pas votre truc, Netflix a également mis en ligne cette semaine la deuxième saison de After Life. La comédie écrite et réalisée par Ricky Gervais, largement saluée l’année dernière par l’ensemble de la critique, revient donc nous compter la déprime de Tony, et c’est toujours aussi bon.

En substance, rien ne change vraiment dans cette nouvelle saison. Tony (Ricky Gervais) déprime toujours, incapable de faire le deuil de sa femme Lisa. Mais il a conscience qu’être ignoble et insupportable aux autres n’aide pas vraiment à se sentir mieux. Il s’efforce donc de rester courtois et aimable. Et c’est probablement ici le changement majeur entre ces deux saisons. Le côté comique de l’année dernière était largement basé sur le franc-parler et les quatre vérités balancées au visage de tous ceux que Tony croisait. Avec cette nouvelle fournée d’épisodes, l’effet comique est surtout délivré par les autres personnages (une belle bande de losers, dixit Tony himself !) et par les fameuses interviews quotidiennes d’habitants rêvant de voir leur nom dans le journal.

En résumé, cette deuxième saison de After Life est un peu plus soft et posée que la première. Les personnages secondaires sont toujours aussi délirants, notamment le psychanaliste (Paul Kaye) ou le facteur. L’ensemble reste d’une drôlerie et d’une humanité touchante, parfaitement orchestrée par Ricky Gervais. Si comme nous vous aviez adoré la première saison, celle-ci ne devrait pas vous décevoir.

After Life, saison 2 de 6 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 16 =