Barracuda Queens : un gang de casseuses qui va cartonner sur Netflix

Netflix a dévoilé ce lundi « Barracuda Queens« , sa nouvelle création originale suédoise, où cinq jeunes filles se transforment en cambrioleuses compulsives.

Inspirée de faits réels, la série nous ramène en 1995 dans une banlieue huppée de Stockholm. Pour Lollo (Alva Bratt), Mia (Tea Stjärne), Klara (Tindra Monsen) et Frida (Sandra Zubovic), tout commence par un weekend un peu trop arrosé, qui laisse un énorme découvert bancaire à combler sous deux semaines. Ne sachant que faire, les quatre amies décident de cambrioler la maison d’Amina (Sarah Gustafsson), leur nouvelle voisine fraichement débarquée. Surprises par l’occupante des lieux, celle-ci décide de ne pas porter plainte, et rejoint la bande d’apprenties voleuses. Ce « club des cinq » va alors se transformer en un gang redoutable, cambriolant tout le voisinage, sans que personne ne les soupçonne.

En associant un désir de liberté, une quête du frisson et un esprit de vengeance envers les hommes qui les ont blessées, l’histoire de ces cinq jeunes filles de bonnes familles, s’intègre parfaitement au contexte de l’époque actuelle. Le tout est évidemment traité de façon légère et souvent comique, car leur inexpérience (et leur penchant pour l’alcool !) ont vite fait de transformer leurs actions…en énormes bourdes.

Composée de six épisodes d’une trentaine de minutes chacun, cette première saison de « Barracuda Queens » ne laisse aucune place à d’inutiles storylines, ou autres temps morts. L’ensemble se laisse dévorer d’un trait, et nul doute que Netflix tient là une nouvelle série qui trouvera facilement son public.

« Barracuda Queens » saison 1, créée par Camilla Ahlgren, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 23 =