Father of the Year : la comédie 100% déjantée sur Netflix !

En plus de la romance Sci-Fi Zoe (dont la critique est ici), Father of The Year a également été mis en ligne aujourd’hui sur Netflix. Une comédie déjantée, co-écrite et réalisée par Tyler Spindel qui réjouira les amateurs du genre.

Father of the Year
David Spade est le père de l’année sur Netflix.

Lorsque Ben et Larry, deux meilleurs amis tout juste diplômés décident de s’arrêter en visite chez leurs pères avant de rejoindre New-York où un job de rêve attend Ben, les choses vont rapidement prendre une toute autre tournure. En se demandant lequel des deux pères prendrait le dessus sur l’autre s’ils devaient se battre, ils n’avaient pas prévu que l’un d’eux allait prendre la chose au sérieux. Wayne, le père de Ben, est alcoolique, légèrement instable mentalement, et n’a clairement pas inventé l’eau chaude. Quant à Mardy, le père de Larry, c’est le genre d’homme qui s’aplatit devant un garçon de huit ans et demi à la maison… Bref, deux bons gros losers, chacun dans leur genre. Et un début de bagarre plus loin, le futur de Ben est hypothéqué et les situations rocambolesques s’enchaînent les unes aux autres.

Pour faire simple, Father of the Year est à classer dans la catégorie des comédies loufoques, déjantées, légèrement absurdes et débiles. Si vous aimez l’humour potache du style Seth Rogen (ici en moins vulgaire), alors vous aimerez cette dernière production Netflix. Et pour faire encore plus simple, si la bande-annonce ci-dessous vous fait rire, alors vous allez adorer. Car derrière la légèreté du scénario et un niveau qui vole au ras des pâquerettes, Father of the Year est loin d’être raté. David Spade et Nat Faxon sont excellents dans le rôle des pères. Le premier cité est un père bourré de défauts mais attachant dans son désir de plaire à son fils. Et le second, du genre poule mouillée à l’assurance toute feinte, excelle dans son rôle de loser. Leur progéniture (Joey Bragg et Matt Shively dans les rôles de Ben et Larry) ne peuvent que constater avec dépit les actions de leurs pères. Car Father of the Year a également ce côté coming-of-age qui ajoute le charme à la comédie. Ben retrouve Meredith son amour de jeunesse (la charmante Bridgit Mendler vue dans la série Undateable) et tous commencent à voir le monde qui les entoure avec des yeux d’adultes. Les autres personnages secondaires sont tous du même acabit : drôles et déjantés. Avec une mention spéciale pour la voisine de Larry !

Inutile d’en rajouter, vous l’aurez compris, Father of the Year ne plaira pas à tout le monde. Si vous n’êtes pas fan de ce genre d’humour, alors passez votre chemin. Quant aux autres, vous risquez de vous régaler, car passé le premier quart d’heure un peu poussif, le film est un pur régal de WTF !

Father of the Year est disponible sur Netflix depuis le 20 juillet.

 

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =