Focus : ALL THINGS FAIR (1995)

Dans la catégorie FOCUS, nous mettons en avant un film (principalement européen) qui n’a pas connu de distribution en France, ou bien plus que limitée, et qui mérite pourtant que l’on s’y attarde un petit peu. Aujourd’hui, FOCUS donc sur un film suédois de 1995 : LUST OCH FÄGRING STOR (titre anglais : ALL THINGS FAIR).

Ecrit et réalisé par Bo Widerberg, ALL THINGS FAIR relate la passion amoureuse entre Stig (Johan Widerberg), 15 ans, et sa professeure Viola (Marika Lagercrantz) durant la Seconde guerre mondiale, à Malmöe. L’adolescent et ses camarades sont en pleine puberté et évidemment tous leurs sujets de conversations et leurs interrogations les ramènent à la question du sexe, dont aucun ne connait rien. L’arrivée de leur nouvelle professeure va chambouler la vie de Stig, qui tombe instantanément sous le charme de cette femme de 37 ans. Cette dernière remarque vite les regards insistants que Stig pose sur son corps et semble s’en amuser. La promiscuité d’un escalier étroit offre rapidement l’occasion d’une première étreinte et d’un premier baiser que ni l’un ni l’autre ne refuse. La passion entre les deux est enclenchée. Viola est mariée à Kjell, vendeur un poil benêt qui passe sa semaine sur les routes, et qui se réfugie dans l’alcool et l’écoute de musique classique dès son retour. Viola trouve en Stig un échappatoire à ce mariage non-heureux.

Le film commence à prendre une autre tournure lorsqu’à force de rencontres inopinées dans l’appartement du couple entre Stig et Kjell, une amitié semble naître entre les deux hommes. Parallèlement Stig est l’objet du désir de sa petite voisine Lisbeth, qui finira par découvrir la relation interdite entre lui et sa professeure.

Première réalisation de Bo Widerberg, ALL THINGS FAIR est un coming of age assez classique mais parfaitement interprété par le duo principal. On peut déplorer quelques lenteurs (le film dure près de deux heures) dans la narration, ou même un certain manque de fougue dans la passion, qui aurait été la bienvenue pour ce genre de film. Nominé à l’Oscar du meilleur film étranger et récompensé à la Berlinale en 1996 (prix Blaue Engel pour un premier film), ALL THINGS FAIR est disponible en VOD et DVD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 12 =