Pieces of a Woman : deuil déchirant sur la perte d’un enfant

Avec Pieces of a Woman, Netflix débute cette nouvelle année en frappant un grand coup, avec un film déchirant sur le deuil d’une mère ayant perdu son enfant à la naissance. Inspiré de l’expérience personnelle du réalisateur Kornél Mundruczo et de sa compagne Kata Weber (qui co-signe le scénario), Pieces of a Woman est la première claque cinématographique de 2021.

Et le ton est donné d’entrée. Une longue introduction de 25 minutes filmée à la manière d’un plan séquence, invite le spectateur à suivre le drame qui va se jouer. Martha (Vanessa Kirby) a décidé d’accoucher à domicile avec l’aide d’une sage-femme (jouée par l’excellente et trop rare Molly Parker). Les premières contractions sont encore l’occasion de blagues délivrées par Sean (Shia LaBeouf), le compagnon de Martha. Mais très vite la tension monte, et le spectateur est plongé au coeur du drame. L’enfant ne survit que quelques instants après sa naissance, au terme d’une séquence d’un réalisme cru et dérangeant.

Cette mise en place pesante contraste avec le reste du film, fait de petites touches égrainées mois après mois, sans jamais sombrer dans le pathos. Le deuil de Martha n’est pas celui qu’attendent ses proches. Sean est anéanti et sombre peu à peu, et sa mère veut à tout prix que justice soit rendue en attaquant la sage-femme au tribunal. Martha traverse l’épreuve à sa façon, de manière intime et personnelle. Derrière la caméra, Kornél Mundruczo filme avec pudeur les personnages, en insistant sur les gros plans portés aux visages, aux mains, et autres détails de corps. Et le hors-champ et les non-dits finissent d’achever de façon superbe le parcours émotionnel de la jeune femme.

Et celle-ci, est superbement campée par Vanessa Kirby, récompensée par le Prix d’interprétation féminine à la dernière Mostra de Venise. Son interprétation de Martha est criante de douleur, de vérité et de réalisme. A ses côtés, Shia LaBeouf et Ellen Burstyn (la mère de Martha) délivrent également une prestation impeccable.

Ce Pieces of a Woman est donc la première claque ciné de l’année 2021. Un drame bouleversant dont les déflagrations atteignent de façon différente les personnages principaux, et qui n’épargneront pas le spectateur.

Pieces of a Woman, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 17 =