Sierra Burgess Is A Loser : Amateurs de RomCom, vous allez adorer !

Sierra Burgess Is A Loser a débarqué sur Netflix, et lorsqu’on connait la qualité des récentes comédies romantiques de la plateforme de streaming (Set It Up, To All The Boys I’ve loved Before ou encore The Kissing Booth), on se dit que la dernière venue ne pourra pas nous décevoir. Alors quand est-il de cette nouvelle RomCom adolescente ?

Sierra Burgess
Shannon Purser et Noah Centineo dans Sierra Burgess Is A Loser

La première chose concernant Sierra Burgess Is A Loser est celle que nous redoutions lorsque la bande-annonce fut dévoilée cet été. Cette dernière en montre définitivement trop. Nous n’irons pas jusqu’à dire que tout le film est contenu dans le trailer, mais nous aurions préféré que Netflix ménage un peu plus le suspense du scénario. En résumé, Sierra Burgess est une ado douée pour les études, ne répondant pas aux standards des canons de beauté définis dans les couloirs de lycées. Elle en est bien consciente, et les moqueries glissent sur elles comme l’eau sur les plumes d’un canard. Le ton est d’ailleurs donné dès la première phrase du film prononcée devant la glace de sa salle de bain : je suis magnifique ! Forte de caractère, Sierra Burgess n’a que faire de Veronica, la reine de beauté du lycée, qui en voulant lui jouer un tour, finira par se rapprocher d’elle. Les deux « ennemies » décident de faire front commun pour chacune parvenir à conquérir le coeur de l’être aimé. Pour Sierra, ce dernier se prénomme Jamey, le quaterback de football, du genre Prince Charmant inaccessible pour elle, même dans ses rêves les plus fous. Mais la beauté intérieure réussira à prendre le pas sur celle extérieure, et c’est bien de cela qu’il s’agit dans cette comédie romantique adolescente : confiance en soi, acceptation de soi-même, et alors tout devient possible, à l’âge où tout est un peu compliqué pour certain(e)s.

Sierra Burgess Is A Loser parvient à se distinguer des autres comédies romantiques, notamment par l’alliance entre Sierra et Veronica. Pour une fois, le beau gosse de service n’aura pas à choisir entre les deux. On regrettera d’ailleurs que cette amitié naissante et inattendue entre les deux lycéennes ne soit pas exploitée plus en profondeur. Le scénario reste entièrement bâti autour du personnage masculin de Jamey. Pour le reste, le film dépeint parfaitement les troubles des premiers émois amoureux de l’adolescence, où plus rien d’autre ne semble compter. Les personnages sont bien évidemment assez caricaturaux, notamment celui de Veronica, en peste (qui à dit pétasse ?) du lycée, mais où là encore, tout n’est que façade. Sierra a l’inévitable « meilleur ami qui est toujours là », et Jamey trimbale avec lui ses meilleurs potes, lourdingues et losers. Du très classique.

Le charme de cette RomCom adolescente est, une fois de plus, renforcé par son casting impeccable. Shannon Purser dans le rôle de Sierra montre qu’il faudra compter avec elle dans les années à venir. La disparition de son personnage de Barb dans la première saison de Stranger Things lui aura ouvert grand les portes d’un premier rôle. Noah Centineo est quand à lui devenu la nouvelle coqueluche des adolescentes depuis To All The Boys I’ve Loved Before, et son incarnation de Jamey ne fera que renforcer le phénomène auprès d’elles. Enfin Kristine Froseth (Veronica) et RJ Cyler (Dan, le meilleur ami de Sierra) complètent admirablement le casting.

Au final, Netflix fait encore mouche avec sa nouvelle comédie romantique adolescente. Si tout est un peu prévisible et caricatural (voire même un peu « cheesy » parfois), Sierra Burgess Is A Loser n’en reste pas moins un bon divertissement drôle et tendre. Amateurs de RomCom, vous ne serez pas déçus !

 

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “Sierra Burgess Is A Loser : Amateurs de RomCom, vous allez adorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 3 =