Vinterviken : premier amour contrarié dans un drame adolescent convenu.

Récemment ajouté au catalogue Netflix, le film suédois « Vinterviken » nous relate le premier amour contrarié de John-John et Elisabeth, dans un drame adolescent plutôt convenu.

Adapté du roman éponyme de Mats Wahl, « Vinterviken » se déroule de nos jours à Stockholm. John-John (Mustapha Aarab), issu de l’immigration, vit seul avec sa mère dans un HLM. Plutôt sage et à l’avenir prometteur, il traîne malheureusement avec ses amis moins responsables, et notamment Sluggo (Jonay Pineda Skallak), toujours premier à s’attirer des ennuis. De l’autre côté de la ville, Elisabeth (Elsa Öhrn) vit dans sa somptueuse villa avec piscine. Lorsque sa petite soeur est sauvé de la noyade par John-John, leur brève rencontre prend les allures de coup de foudre. Et quand le destin réunit les deux ados dans la même classe de lycée, la relation amoureuse peut alors tranquillement s’installer. Mais ce premier amour peut-il survivre aux différences économiques, sociales et culturelles qui les séparent ?

Sorti en 1993, le roman d’origine avait déjà eu droit à une première adaptation cinématographique. Netflix et le réalisateur Alexis Almström ont décidé de le remettre au goût du jour, en s’appuyant sur l’actualité récente, et notamment la vague d’immigration dans le pays. Le résultat est assez convenu, pour ne pas dire cliché. D’un côté un jeune homme bien élevé issu de l’immigration, mais qui a de mauvaises fréquentations. De l’autre, la belle et riche Elisabeth, « suédoise de souche », un peu triste, rebelle, et perdue depuis le récent décès de sa mère. Et puis l’amour, le premier, qui grandit au fil des jours, et qui donne des ailes capables de surmonter toutes les contraintes. L’ensemble est plutôt bien filmé et réalisé, et bénéficie d’une belle photographie travaillée. Le duo principal de jeunes acteurs est convaincant, et fait de « Vinterviken » un drame adolescent classique et convenu, mais qui se laisse regarder sans déplaisir.

« Vinterviken« , disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 ⁄ 1 =