Respirer : un survival fastidieux, à peine sauvé par Melissa Barrera

Nouveauté du jour sur Netflix, « Respirer » nous entraîne dans un survival au coeur du grand nord canadien. Une mini-série en 6 épisodes, qui malheureusement peine à convaincre, malgré l’excellente prestation de Melissa Barrera.

Synospis : Après le crash de son avion privé dans une région éloignée du Canada, Liv, une avocate new-yorkaise et seule survivante, doit se battre à la fois contre une nature impitoyable et contre des traumatismes passés pour rester en vie.

Tout commence par un départ précipité. Liv (Melissa Barrera) tente de rejoindre, pour une raison inconnue, la petite ville de Inuvik dans le grand nord canadien. Le crash de son avion fait d’elle l’unique survivante du voyage, perdue en pleine nature. Commence alors un survival classique qui voit l’héroïne devoir trouver de l’eau, de la nourriture et un abri. Avec comme toujours, son lot d’invraisemblances et de « hasard qui fait un peu trop bien les choses ». Sans vouloir être volontairement drôle, les réactions de l’inexpérimentée survivante suffisent néanmoins à maintenir le spectateur en éveil. Mais les choses se gâtent rapidement lorsque les flashbacks font leur apparition. Ceux de l’enfance, et ceux avec Danny, son boyfriend/collègue de bureau. Des retours dans le passé censés mettre en lumière les traumatismes de Liv, la psychologie de la femme adulte qu’elle est devenue, mais surtout, lui faire retrouver le chemin de la civilisation.

Et c’est dans ces méandres de l’âme tourmentée de Liv que « Respirer » se perd totalement. Malgré six épisodes seulement, d’environ 30 minutes, les lenteurs et les flashbacks ennuyeux plombent la mini-série créée par Marin Gero et Brendan Gall. Les personnages secondaires sont au mieux insignifiants, au pire, totalement barbants. On pense notamment à la mère et au boyfriend, campés par Florencia Lozano et Jeff Wilbusch. On ne peut que le regretter, tant la prestation délivrée par Melissa Barrera se révèle impeccable. En présentant deux personnages totalement différents, une avocate new-yorkaise workaholic et sophistiquée, et une survivante improvisée, l’actrice de « Vida » et « Scream » démontre toute l’étendue de son talent. Elle reste, à n’en point douter, le vrai point fort de ce survival plutôt fastidieux.

« Respirer« , mini-série de 6 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =