A Discovery Of Witches : une saison 2 plus sombre, et toujours sublime.

L’attente fut longue mais elle est enfin là ! La deuxième saison de A Discovery Of Witches est arrivée sur Sky TV, et la suite des aventures de Diana Bishop et Matthew Clairmont est passionnante de bout en bout !

Cette nouvelle saison basée sur le deuxième volume de la trilogie de Deborah Harkness s’ouvre là où la première s’achevait. Diana (Teresa Palmer) et Matthew (Matthew Goode) ont accompli leur voyage dans le temps, afin d’échapper aux membres de la Congrégation opposés à leur union interdite. Les voilà donc à Londres en 1590, à la recherche du fameux manuscrit Ashmole 782 (ou Book of Life), et Diana est en quête d’une sorcière capable de lui permettre de maîtriser ses pouvoirs. Nous ne révèlerons rien de l’intrigue de cette deuxième saison, mais sachez que l’aventure va s’avérer épique ! Matthew vivait déjà là à l’époque (on ne s’est d’ailleurs pas trop où est passé le Matthew de 1590, sachez seulement qu’il n’est pas là !) et l’arrivée soudaine de Diana à ses côtés ne va pas sans créer quelques remous.

Si la majeure partie de la saison se concentre sur le couple Diana/Matthew, le présent n’est pas oublié, avec notamment les membres de la Congrégation qui tentent à tout prix de les localiser, mais aussi les tantes de Diana qui résident chez Ysabeau, la mère de Matthew. Néanmoins, la partie la plus palpitante se déroule bien évidemment dans le passé. Les décors, costumes et effets spéciaux sont toujours aussi sublimes, et l’une des grandes réussites de la saison est l’introduction de personnages historiques réels, tels que la Reine Elisabeth I, ou encore Christopher ‘Kit’ Marlowe. Côté fiction, on retiendra tout particulièrement l’arrivée de Philippe de Clairmont, superbement interprété (certains diront comme toujours !) par James Purefoy. L’occasion d’un séjour au château des Sept-Tours qui réserve un duel épique entre père et fils.

Et puis bien évidemment, il y a le couple phare de la série. Alors que la première saison s’attardait sur le début de leur romance, ces nouveaux épisodes offrent un regard plus mature sur leurs personnages. Matthew dévoile une facette bien plus sombre de lui-même, alors que Diana gagne en confiance au fur et à mesure que sa maîtrise de la magie grandit. Que ce soit ensemble ou individuellement, cela rend le duo passionnant à suivre. Et comme en saison 1, l’alchimie entre Teresa Palmer et Matthew Goode est palpable de bout en bout, et offre la crédibilité indispensable à ce genre de scénario.

En résumé, l’attente de ces nouveaux épisodes a été longue, mais le résultat ne déçoit absolument pas. Cette deuxième saison est passionnante du début à la fin, et la qualité visuelle et sonore de la réalisation est une fois de plus au rendez-vous. Il nous tarde désormais de connaître la fin des aventures de la sorcière Diana et du vampire Matthew, dont le tournage de l’ultime saison a débuté. Une fois de plus, l’attente va être longue…

A Discovery of Witches, saison 2 composée de 10 épisodes (contre 8 pour la première).

Credit photos (c) Sky TV.

3 pensées sur “A Discovery Of Witches : une saison 2 plus sombre, et toujours sublime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 13 =