Cibles mouvantes : un thriller suédois très décevant

Cibles mouvantes est l’une des nouveautés du jour sur Netflix. Un thriller suédois co-écrit et réalisé par Alain Darborg, qui après une bande-annonce assez prometteuse, s’avère être une terrible déception.

Pour tenter de sauver leur mariage qui bat de l’aile, Nadja (Nanna Blondell) et David (Anastasios Soulis) s’offrent une escapade dans le Grand Nord du pays. Mais la randonnée romantique en quête d’aurores boréales va tourner au cauchemar, lorsqu’ils sont pris en chasse par un tireur inconnu. Une chasse à l’homme qui au fil des heures se transforme en grand n’importe quoi.

Nous n’en dirons pas plus sur le scénario, tant ce Cibles mouvantes ne présente guère d’intérêt. Passées les dix premières minutes servant à nous présenter rapidement l’histoire du jeune couple, le film entre dans le vif du sujet sitôt la randonnée entamée. Le début de cette traque haletante laisse supposer que les événements survenus plus tôt sur la route en sont la cause. Très vite le couple se retrouve en pleine nuit polaire à fuir le(s) mystérieux chasseur(s) à leurs trousses. Et cette fuite en pleine nature sauvage va enchaîner les invraisemblances les unes après les autres, comme survivre après être passer à travers la glace et resté plongé dans l’eau glacée de trop longues secondes. Là encore, nous n’en dirons pas plus. Et ce ne sont pas les deux (petits) twists (prévisibles ?) dans le dernier tiers du film qui permettront de sauver l’ensemble. La relative bonne surprise vient finalement du final qui s’écarte de ce à quoi nous pouvions nous attendre. C’est peu, mais il permet sans doute d’éviter à ce Cibles mouvantes la qualification de ratage total.

De ce thriller très décevant, nous retiendrons quand même une photographie travaillée et les décors enneigés évidemment superbes du Grand Nord suédois. Pour le reste, on ne peut que le conseiller à ceux qui ont 1h30 de leur vie à perdre.

Cibles mouvantes, disponible sur Netflix le 11 février.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =