Eiffel : une belle histoire d’amour derrière celle de la Tour

Dans les salles ce mercredi, « Eiffel » nous raconte l’histoire d’amour qui se cache derrière la construction de la tour Eiffel. Porté par le duo Romain Duris – Emma Mackey, le film navigue avec élégance entre le grandiose et l’intime.

1889, Gustave Eiffel est au sommet de sa gloire, après sa collaboration sur la statue de la Liberté. Le gouvernement lui demande de construire quelque chose de grandiose pour l’Exposition universelle de Paris, alors que lui ne s’intéresse qu’au métropolitain. Mais tout va changer lorsqu’il recroise Adrienne, son ancien amour de jeunesse, aujourd’hui mariée à son ami. Au fil des poutres métalliques qui se joignent les unes aux autres, la passion interdite entre les deux amants reprend alors vie.

Emma Mackey et Romain Duris dans « Eiffel ».

C’est l’un des monuments les plus connus au monde, mais on ne sait finalement pas grand chose de son créateur. Et certainement pas l’histoire de cette femme qui se cache derrière celle de la Dame de fer. C’est tout l’intérêt de ce « Eiffel« , réalisé par Martin Bourboulon, d’après un scénario de Caroline Bongrand. Ici l’intime se mêle au spectaculaire, pour un résultat visuel époustouflant et convaincant. Le Paris de la fin du XIXème est magnifiquement reconstitué, tout comme les piliers grandeur nature de la Tour, où s’affairent les ouvriers d’Eiffel. Et derrière le côté historique se cache le romanesque, avec l’histoire d’amour entre Eiffel et Adrienne.

Une première rencontre vingt ans auparavant sur les bords de la Garonne, puis les retrouvailles à Paris. Romain Duris et Emma Mackey affichent d’emblée une complicité et une alchimie qui donnent toute la beauté à cette romance interdite. Duris endosse à merveille les habits d’un Eiffel à la fois exalté, déterminé et meurtri. Quant à celle qui a crevé l’écran de tout son charme et son talent dès la première saison de Sex Education, démontre ici qu’il va falloir compter avec elle dans les années à venir. Et quel bonheur de voir et d’entendre Emma Mackey jouer en français !

En mêlant avec brio petite et grande histoire, « Eiffel » délivre une belle romance portée par un duo formidablement bien assorti.

« Eiffel« , avec également Armande Boulanger et Pierre Deladonchamps, en salle le 13 octobre.

Credit photos (c) Pathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 7 =