Sex Education : la série géniale, 100% sex and fun, à voir sur Netflix

Sex Education, la nouvelle série Netflix créée par Laurie Nunn, est arrivée sur la plateforme de streaming ce vendredi. Une comédie adolescente portée notamment par Asa Butterfield et Gillian Anderson, et qui au terme des huit épisodes de cette première saison, est une réussite sur toute la ligne.

sex education
Asa Butterfield et Emma Mackey dans Sex Education

Otis (Asa Butterfield) est un adolescent de 16 ans inexpérimenté et complexé. Incapable de se satisfaire lui-même, les choses sont d’autant plus difficiles pour lui que sa mère (Gillian Anderson) est sexologue et surtout…très envahissante. Il est en revanche un point sur lequel Otis excelle, celui de savoir écouter et conseiller ses camarades. C’est alors que Maeve (Emma Mackey), la fille canon, rebelle et inaccessible sur laquelle Otis a flashé, lui propose d’organiser des séances clandestines de thérapie sexuelle pour ses petits camarades de lycée dans des toilettes désaffectées. Le fun peut alors commencer. Car si tous les stéréotypes de lycéen(ne)s sont représentés (les gros bras, les divas/pétasses des couloirs, les anxieux, les nymphos, etc..), tous ont au moins un point commun. Un problème d’ordre sexuel.

Et comme dans toute comédie réussie, c’est sous la surface qu’il convient de gratter pour trouver la vraie force de Sex Education. Au delà du fun provoqué par les petits tracas sexuels de ces lycéens, la série dresse un portrait fidèle de cette période si compliquée qu’est l’adolescence. La relation avec les parents, que ceux-ci soient autoritaires, aimants, envahissants ou tout simplement absents. L’obsession du passage à l’acte pour la première fois, ou la peur d’être le ou la dernier(e) de ses ami(e)s à goûter aux plaisirs de la chair. Le harcèlement dont sont victimes certains dans les cours de récréation, ou encore le danger du « revenge porn » avec photos et vidéos se répandant aussi vite que la semence d’un éjaculateur précoce. Ou bien encore les grossesses non désirées. La créatrice Laurie Nunn parvient avec beaucoup d’humour et de façon assez crue parfois à délivrer un message positif sur la question sexuelle chez les adolescents. Oui, elle est dans toutes les têtes à cet âge là, et chacun gère comme il le peut. Rien ne sert de courir, et encore moins de culpabiliser sur la question.

Et pour parvenir à un résultat de cette qualité, Sex Education a pu compter sur un casting impeccable. Si l’on connaissait déjà bien Asa Butterfield, le reste des ados est pour la plupart inconnu, et nous offre de belles révélations. En premier lieu, Emma Mackey. La jeune actrice aux faux airs de Margot Robbie et Gillian Jacobs, jusqu’alors inconnue, fait des débuts plus que prometteurs dans le rôle de Maeve. Un personnage fort au background douloureux parfaitement interprété. Nul doute qu’on entendra vite reparler d’elle. Ses petits camarades de jeux sont tout aussi excellents : Ncuti Gatwa (Eric, le meilleur ami gai d’Otis), Connor Swindells (Adam), Kedar Williams-Stirling (Jackson) ou encore Aimee Lou Wood (Aimee). Et si les petits jeunes sont excellents, que dire de Gillian Anderson ! L’actrice emblématique de X-Files est en roue libre totale dans le rôle de la mère décomplexée, qui s’offre un coup d’un soir…à peu près tous les soirs, et qui trouve dans les balbutiements sexuels de son fils le sujet parfait de son prochain livre. Un pur régal à regarder !

Sex Education est donc une réussite sur toute la ligne. Une radiographie parfaite des tourments adolescents quand vient la question du sexe, un casting touchant et impeccable, sans oublier une bande-son pop très présente et de toute beauté. Une série qui à n’en pas douter va rejoindre très rapidement les autres hits de Netflix. Vous pouvez vous jeter dessus, vous ne serez pas déçus !

Sex Education, première saison de 8 épisodes, disponible sur Netflix depuis le 11 janvier.

 

Credit photos (c) Netflix.

3 pensées sur “Sex Education : la série géniale, 100% sex and fun, à voir sur Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 8 =