GAME NIGHT : une Murder Party très très fun !

D’emblée, une comédie avec en tête d’affiche, Rachel McAdams et Jason Bateman, ça donne déjà sacrément envie. Et quand au final elle s’avère être une belle réussite, on en ressort forcément ravi au bout d’1h40 !

GAME NIGHT met en scène Max et Annie (Bateman/McAdams), deux accros aux jeux de sociétés qui organisent régulièrement des soirées entre amis pour assouvir leur passion commune. Ils ont l’esprit de compétition et détestent perdre. Si le couple est heureux en tout point, Max est néanmoins complexé par la réussite apparente de son frère Brooks (Kyle Chandler), qui pourrait bien être la cause du stress affectant les capacités du couple à avoir un bébé. Alors, quand Brooks décide d’inviter toute la bande de copains dans sa luxueuse villa pour une soirée jeux, Max et Annie s’y rendent avec la ferme intention de gagner, et par la même occasion, de rabaisser un temps soit peu le caquet de l’arrogant frère. Mais les règles du jeu ce soir là ont changé. Exit les Pictionnary et autres jeux de société ! Brooks voit plus grand que cela et a fait appel à une société qui organise, à l’aide de comédiens, faux enlèvements, meurtres, etc… plus vrais que nature. La règle est simple: quelqu’un du groupe sera enlevé d’ici une heure, et le premier qui retrouvera la victime (avant qu’elle ne soit assassinée) remportera sa magnifique Corvette Stingray. Alors quand deux malfaiteurs cagoulés font irruption dans la villa, la partie peut alors commencer.

Game Night
Rachel McAdams et Jason Bateman dans Game Night.

Les participants sont donc trois couples, tous décidés à ne pas laisser passer leur chance. Et toute la réussite du film repose sur ce casting impeccablement drôle. Aux côtés de Max et Annie, on retrouve Ryan et Sarah (Billy Magnussen/Sharon Horgan) ainsi que Kevin et Michelle (Lamorne Morris/Kylie Bunbury). Chacun d’entre-eux a sa personnalité, son histoire, qui donnent lieu à d’exquises joutes verbales. Et de rebondissements en nouvelles découvertes, le faux enlèvement apparait de plus en plus comme un véritable méli-mélo ou ni les protagonistes, ni le spectateur ne parvient à délier le vrai du faux. Et dans cette nuit de chaos qui s’annonce pour eux, le couple phare fait des merveilles. L’alchimie à l’écran entre Rachel McAdams et Jason Bateman est magnifique, et donne lieu à des scènes désopilantes, notamment celles dans un bar, lors d’une opération pour extraire une balle d’un bras, ou encore une scène finale à l’aéroport. Rachel McAdams, dont le talent n’est plus à démontrer depuis longtemps, excelle dans son personnage survolté mi-dingo/mi-téméraire. Et nous n’oublierons pas non plus de mentionner au passage l’excellente prestation de Jesse Plemons dans le rôle du voisin un poil creepy.

GAME NIGHT est donc une comédie comme on les aime. Simple dans le scénario, dynamique, et portée par un cast irréprochable. Sans jamais de temps morts ni de lourdeurs (notamment dialogues volant en-dessous de la ceinture), cette murder party se résume à du fun, rien que du fun ! Laissez-vous tenter, laissez-vous prendre au jeu, et vous ne serez pas déçus !

 

Une pensée sur “GAME NIGHT : une Murder Party très très fun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 1 =