Le Fléau de Breslau : un thriller polonais très sympa

Sorti en 2018 en Pologne, Le Fléau de Breslau arrive désormais chez nous sur Netflix. Un thriller captivant, aux faux airs de Seven, qui saura ravir les amateurs du genre.

Lorsqu’un corps est découvert cousu dans une peau de vache, Helena Rus (Małgorzata Kożuchowska), détective en charge de l’enquête, découvre que le tueur reproduit un rituel datant du 18ème siècle. Le bourreau de la ville rendait alors la justice en cette « semaine des damnés » décapitant tous les dépravés de la ville. Coupables de corruption, de vol, ou de dépravation, deux siècles plus tard, la sentence reste la même.

Si le scénario de meurtres en série particulièrement violents n’a évidemment rien d’original, Le Fléau de Breslau peut se targuer d’entretenir parfaitement le suspense. Chaque jour à 18 heures, un nouveau cadavre va « apparaître » de façon spectaculaire en ville, et la course contre-la-montre est enclenchée. Arrivée en renfort de la capitale pour épauler Helena, la personnalité de cette nouvelle venue ne laisse pas indifférent. Tout comme celle d’Helena, sur qui s’ouvre le film dans une scène énigmatique qui trouvera son explication à la toute fin du métrage.

Ecrit et réalisé par Patrik Vega, Le Fléau de Breslau est un thriller au rythme soutenu et qui bien entendu réserve son lot de twists plus ou moins prévisibles. Doté d’un bon casting et d’une esthétique particulièrement bien soignée, le film présente également bon nombre de scènes plutôt gore, où chairs et membres humains fleurissent, tout comme les éléments de langage plutôt grossiers. Vous l’aurez compris, ce n’est peut-être pas un film pour les plus jeunes.

Le Fléau de Breslau, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 14 =