Le Lien du sang : drame bouleversant d’une relation toxique mère-fils

La nouveauté du jour sur Netflix nous arrive du Japon, avec Le Lien du sang, réalisé par Tatsushi Ohmori. Un drame familial bouleversant sur la relation d’une mère et son fils.

Akiko (Masami Nagasawa) est mère célibataire qui aime l’alcool, les hommes, et s’amuser. Elle délaisse totalement Shuhei (Daiken Okudaira) son fils de 6 ans, qui n’est bon qu’à lui obéir, aller faire les courses, et surtout, réclamer de l’argent à ses grands-parents pour le compte de sa mère. Elle, est à la dérive, ne travaille pas, et couche à droite à gauche. Cinq ans plus tard, la situation est la même en pire. Akiko a désormais une petite fille de plus à élever. Le trio est SDF, et Shuhei, malgré l’intervention des services sociaux et son envie de se scolariser, reste sous l’emprise de sa mère.

C’est donc cette relation fusionnelle et toxique que Tatsushi Ohmori nous dépeint de façon superbe. Le rythme est lent, et l’on passe de longs silences aux cris hystériques de la mère en permanence. Difficile de trouver une quelconque empathie envers le personnage. On s’amourache en revanche très vite de l’enfant, silencieux et obéissant. Tout comme de son personnage devenu pré-adolescent. Il rêve d’une vie meilleure, d’apprendre à lire et écrire, lui que sa mère a privé d’école. Mais comme toujours, sa mère paumée et sans le sou, lui demande de l’aide, et lui s’exécute. Jusqu’à ce que la « demande » maternelle ne franchisse un cap, et tourne à la tragédie.

D’une durée de deux heures, Le Lien du sang présente parfois quelques longueurs, mais parvient à maintenir un rythme suffisant pour ne pas tomber dans l’ennui. La relation mère-fils est développée notamment grâce aux personnages secondaires qui croisent la route du duo : un employé de la mairie, le petit ami de la mère, le patron de Shuhei, ou encore l’employée des service sociaux. Malgré la galère et son comportement irresponsable, l’enfant aime sa mère. Et lui, est pour elle, ce qui lui est arrivé de mieux dans la vie.

Le spectateur retrouvera avec plaisir Masami Nagasawa, immense star au pays du Soleil Levant, qui délivre là une prestation des plus parfaites. Basé sur un fait divers réel, Le Lien du sang est un drame familial émouvant qui nous fera surveiller de près les prochaines réalisations signées Tatsushi Ohmori.

Le Lien du sang, disponible sur Netflix le 3 novembre.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 1 =