LOVE saison 3, so long Mickey & Gus !

Renouvelée pour une troisième et dernière saison avant même la diffusion de la deuxième, LOVE sur Netflix avait donc tout le temps nécessaire de préparer un final de qualité pour Mickey et Gus. Disponible depuis le 09 mars sur la plateforme de streaming, les 12 derniers épisodes de la série créée par Judd Apatow, Paul Rust et Lesley Arfin, emmène cette fois-ci le couple vedette en terrain inconnu : celui d’une relation sérieuse et prête à durer (ou pas !). Après avoir franchi le pas du fameux « will they/won’t they? », Mickey et Gus sont désormais en couple.
LOVE a depuis le début su montrer l’authenticité d’une relation (ou la naissance d’une relation), et les difficultés à appréhender l’autre. Il en va de même cette saison avec les « nouvelles » étapes incontournables de la vie de couple, comme rencontrer les parents, les ex, penser à emménager ensemble, puis envisager mariage et bébé. Bien évidemment le voyage n’est pas de tout repos, notamment pour Gus, toujours empétré entre timidité, manque de confiance en soi et un brin de rêverie. Si l’on a bien souvent envie de secouer Gus (Paul Rust) et de lui demander d’arrêter de commencer chaque phrase par un « Heyyy… » qui sonne comme un « pardon, désolé de vous interrompre », Mickey (Gillian Jacobs) semble plus prompte à endosser son nouveau rôle.

Et parce que LOVE est aussi une comédie, elle n’oublie pas de nous faire rire. Bertie (Claudia O’Doherty), la roommate au charmant accent australien, excelle dans son rôle. Elle nous réserve probablement les meilleurs moments de cette saison, et l’un des meilleurs épisodes restera celui consacré à son anniversaire. Il en est de même avec Greg (Brett Gelman), collègue de Mickey, toujours hilarant dans chacune de ses apparitions. Et l’on ne parlera même pas de Randy (Mike Mitchell), définitivement consacré Roi des losers !
Au final, cette dernière saison est conforme aux deux précédentes. Nos deux héros cabossés, en proie au doute, finissent par trouver le chemin de l’amour, avec toujours quelques longueurs parfois. Si le premier épisode apparaît comme le plus faible de la saison, d’autres en revanche sont de véritables réussites : celui de l’anniversaire de Bertie (comme mentionné plus haut), celui de la rencontre avec la famille de Gus, ou bien évidemment le final, parfaitement réussi.
LOVE aura su tout au long de ces trois saisons nous enchanter, nous montrer que l’amour et les comédies romantiques du style contes de fées, ça n’existe (quasiment) qu’au cinéma. Dans la vraie vie, des millions de spectateurs se sont retrouvés dans les personnages de Gus et Mickey, dans leurs imperfections et leurs appréhensions, mais aussi dans leur envie de les surpasser.

Credit photos (c) Netflix.

Une pensée sur “LOVE saison 3, so long Mickey & Gus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 8 =