Ne me tue pas : une zombie romance adolescente très décevante

Ce lundi 21 février, Netflix dévoile son nouveau long-métrage italien produit par Warner Bros « Ne me tue pas« . Une histoire d’amour zombie avec Alice Pagani de la série « Baby« .

Outre la présence d’Alice Pagani en tête d’affiche, le pitch avait le mérite d’attirer l’attention. Après avoir succombé à une overdose avec son petit ami Robin (Rocco Fasano), Mirta revient seule à la vie. Elle découvre alors qu’elle appartient à un monde de violence dont elle ignorait l’existence. Ressuscitée, comme d’autres avant elle, elle doit se nourrir de sang pour survivre. Mais une mystérieuse secte remontant au 17ème siècle traque sans relâche les revenus à la vie.

Autant le dire tout de suite, le film basé sur le roman éponyme de Chiara Palazzolo et réalisé par Andrea De Sica est une pure déception. Et le ton est donné d’entrée. La première demi-heure (soit le tiers du film) ne donne guère envie d’aller plus loin. C’est lent, brouillon, et absolument pas captivant. La suite est malheureusement du même acabit. Ceux qui pensaient tomber sur un film de zombies où l’hémoglobine coule à flot feraient bien de passer leur chemin, sous peine de s’ennuyer ferme. Il s’agit plus ici d’une romance adolescente, où Mirta, une fois revenue à la vie, rêve de retrouver Robin. Le titre du film ne trouve d’ailleurs son explication qu’à la fin, et c’est probablement l’un des seuls aspects positifs du film. Avant d’absorber leur dose mortelle de drogue, « ne me tue pas » est la promesse demandée par Mirta à Robin. Le jeune homme accepte en promettant que même la mort ne saurait les séparer.

Au terme d’une heure trente d’ennui profond, on retiendra surtout la performance d’Alice Pagani dans le rôle de Mirta. Celle qui fut révélée au monde entier en interprétant Ludovica dans la série « Baby« , démontre une fois de plus toute l’étendue de son talent. Tout comme Benedetta Porcaroli, sa partenaire dans « Baby« , elle fait désormais partie de ces jeunes talents transalpins promis à un bel avenir sur petit et grand écran.

« Ne me tue pas« , disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Warner Bros / Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 2 =