Books of Blood : un film d’horreur qui promettait mieux

Pour célébrer ce weekend d’Halloween, Disney+ dégaine le thriller horrifique « Books of Blood« , basé sur les nouvelles de Clive Barker publiées dans les années 80.

Ce « Books of Blood » co-écrit et réalisé par Brannon Braga nous dresse le portrait croisé de trois personnages: Jenna, Mary et Bennett. Trois récits à priori indépendants, mais qui bien évidemment se rejoignent au final. Le premier s’intéresse à Jenna (Britt Robertson), une jeune étudiante souffrant de légers troubles mentaux, et qui ne prend plus ses médicaments. Fuyant le domicile familial direction Los Angeles, la jeune femme trouve refuge pour la nuit dans un Bed & Breakfast tenu par un couple âgé. Et le séjour va très vite tourner à l’horreur, mais nous n’en dirons pas plus. Le deuxième récit s’intéresse à Mary (Anna Friel), une psychologue renommée qui a récemment perdu son fils de 7 ans, emporté par une leucémie. Elle rencontre Simon (Rafi Gavron), un voyant qui prétend parler pour les morts, et qui vient lui délivrer un message de son fils. Enfin, le dernier personnage du film est Bennett (Yul Vazquez), un tueur à gages à la recherche d’un livre à la valeur inestimable. Son parcours, plus court que celui de Jenna et Mary, tisse le lien entre tous les personnages.

C’est précisément ce lien, pas assez présent, qui constitue probablement le défaut principal du film. Les deux premières histoires sont trop indépendantes l’une de l’autre, en attendant que celle de Bennett s’invite de nouveau à l’écran, après avoir constitué la scène d’ouverture. Ce manque de liant n’entache en rien le contenu du récit, et son côté horrifique plutôt réussi. Rien cela dit qui devrait vous empêcher de dormir la nuit, ou de laisser la lumière allumée. Mais les jump scares, les apparitions et autres bizarreries en tout genre suffisent à maintenir la tension, propre à ce genre de films.

Rien à redire en revanche côté casting. Britt Robertson (Girlboss), Anna Friel (Marcella), Yul Vazquez (The Looming Tower, Poupée Russe), Rafi Gavron, et Paige Turco (The 100) délivrent une prestation d’ensemble impeccable. Leur présence au générique suffit à sauver ce film d’horreur qui promettait un peu mieux en terme de frissons.

« Books of Blood« , disponible sur Disney+.

Credit photos (c) Hulu/Disney.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 12 =