Lutins : la nouvelle série d’horreur par les créateurs de The Rain

Disponible depuis ce dimanche sur Netflix, la série danoise « Lutins » nous transporte sur une petite île, où une famille va tenter de survivre face à d’étranges créatures.

Avec son titre et une petite bouille toute mimi sur l’affiche, « Lutins » pouvait laisser penser à un joli conte de Noël. Il n’en est rien avec cette nouvelle série des créateurs de The Rain, Jannik Tai Mosholt et Christian Potalivo. On y suit Josephine et sa famille, qui arrivent sur une île quasi déserte pour passer les fêtes de Noël, ignorant que la forêt abrite d’étranges créatures. Des elfes, ou lutins, que la population tient à distance derrière une clôture électrifiée. Mais lorsque la jeune fille recueille un bébé lutin pour le soigner, les elfes vont tout mettre en oeuvre pour le retrouver et se venger. La population doit alors se battre pour rester en vie.

Avec son format très court (six épisodes d’une vingtaine de minutes chacun), cette première saison ne s’attarde pas en route. Et c’est peut-être son principal défaut. Tout va un peu trop vite dans l’enchaînement des évènements. D’autant qu’il y a matière à entretenir le suspense et la tension. Les habitants de l’île ne sont guère accueillants, à commencer par Karen la grand-mère, prête à tout pour protéger « son » île. Sa petite-fille Liv rêve au contraire, sans l’avouer à voix haute, de vivre une vie plus normale, loin de tout cela. Et puis il y a Josephine (Sonja Steen), l’héroïne, qui instaure une vraie relation de confiance avec son petit protégé. Consciente d’être responsable du chaos survenu, elle ne peut se résoudre à abandonner le petit lutin.

Malgré ce manque de profondeur dans l’intrigue, cette première saison se laisse apprécier sans déplaisir. A mi-chemin entre le conte pour enfants et le film d’horreur, « Lutins » s’appuie également sur des visages connus des téléspectateurs. On y retrouve Peder Thomas Pedersen (vu dans l’excellente série « Octobre« ), Ann Eleonora Jørgensen (The Killing), Lila Nobel (déjà présente dans The Rain), Rasmus Hammerich (Equinox, également sur Netflix), et Vivelli Sogaard Holm (Harpiks).

« Lutins« , saison 1 de 6 épisodes, disponible sur Netflix.

Credit photos (c) Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 5 =